Le Duel : Totti VS Banega

Par Giuliano Depasquale publié le 30 Sep 2016
Crédits

Duel 2016-2017

Coin rouge : Francesco Totti

Un joker triple deluxe

Quelques jours après son 40e anniversaire et une semaine après son 250e but en Serie A, Totti tentera d’entrer un peu plus dans la légende de l’AS Roma ce dimanche contre ses vieux rivaux interisti. Bien qu’il ait manqué les deux premières journées, Er Pupone s’est rattrapé par la suite grâce à la confiance que lui a (enfin) accordée Spalletti. Mais son talent a beau être resté, le physique et l’endurance prennent inévitablement un coup avec l’âge. Pour autant, Il capitano en est, jusqu’ici, à deux buts et deux passes décisives en quatre parties, soit une efficacité moyenne de 100%. Et pas besoin pour Totti d’être aligné dans le onze de base pour se montrer déterminant, puisqu’il n’a été titularisé qu’à une seule reprise, contre Crotone, match lors duquel il a participé au troisième but sur les quatre plantés ce jour-là.

Face à l’Inter ça donne quoi ?

Totti et l’Inter c’est une longue, très longue histoire, vu qu’il a joué la première fois contre les Nerazzurri le 23 avril 1994 (2-2). Celui qui deviendra la légende de l’AS Roma a cependant dû attendre mai 1999 pour planter son premier but (défaite 4-5). Aujourd’hui, il en est à 37 matchs de championnat contre l’Inter, sans avoir joué les deux de la saison passée, et il a fait trembler les filets onze fois, mais reste inactif depuis son doublé du 5 octobre 2013 (0-3). Une machine de guerre à travers le temps, un Terminatotti ?

Coin bleu : Ever Banega

Le trequartista tant attendu

Pour le moment, Banega est le plus gros coup de l’Inter au mercato estival, rapport qualité-prix. Mise à part une expulsion évitable en fin de match contre la Juventus, l’Argentin fait le bonheur du groupe milanais depuis sa venue. Même si on pourrait attendre de lui qu’il transcende davantage les parties avec l’Inter, sa présence se fait indéniablement ressentir. Pour preuve, il est à 88% de passes réussies en cinq journées de championnat. Grâce à lui, le trio offensif tourne efficacement et la défense peut également profiter de certaines interventions quand la situation le requiert. Jusqu’ici, Banega c’est deux passes décisives, mais qui sait ce qu’il peut réserver aux Romains, vu de quoi il était capable en Espagne.

Face à l’AS Roma ça donne quoi ?

Au contraire de son adversaire du week-end, Banega affrontera pour la première fois l’AS Roma en match officiel. Il a déjà croisé la route des Giallorossi en été 2015 pour un amical avec Séville, mais il n’a pas laissé sa marque ce jour-là.

Et le vainqueur est ?

Bien que Totti ne soit pas assuré d’être titulaire, il a prouvé de nombreuses fois, et encore cette saison, qu’il pouvait faire souffrir ses adversaires. De son côté, Banega est une pièce maîtresse du jeu de De Boer, sans pour autant être indispensable. Etant plus enclin à porter le coup fatal à son adversaire, Totti remporte ce duel, ô combien compliqué.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Alex Sandro en larmes pour ses adieux à la Juventus

Huit joueurs annoncés sur le départ à la Roma

Stefano Pioli donne un indice sur l’après Milan AC

Naples tout proche de boucler Antonio Conte

Le Milan AC prêt à accueillir Paulo Fonseca

Avatar

Giuliano Depasquale

Rédacteur



Derniers articles