Le Duel : Perisic vs Felipe Anderson

Par Jérémie Panizzoli publié le 20 Déc 2016
Crédits

Duel 2016-2017

Coin Bleu : Ivan Perisic

L’heure de la consécration va-t-elle enfin sonner ?

Cette saison, le Croate entamait sa seconde saison chez les Nerazzurri. Une stabilité synonyme de progression pour l’ailier ? Pas vraiment. Entre le départ de Mancini et le passage de De Boer, le début de saison de Perisic a été l’image du début de saison de son équipe : moyen. Certes, son but vainqueur face à la Juventus sauvait son bilan mais l’ensemble était trop insuffisant. Et puis, Stefano Pioli est arrivé début novembre. Pour le plus grand bonheur du natif de Split. Positionné uniquement sur le coté gauche, le Croate est redevenu tranchant et décisif. Alors qu’il n’avait cumulé que trois buts et une passe décisive en 12 matchs, il a gagné en régularité avec un but capital dans le derby à la 92ème minute et 3 passes décisives en 4 rencontres. Le moment de confirmer dans cette deuxième partie de saison est arrivé, surtout après une prestation moyenne face à Sassuolo.

Et contre la Lazio ça donne quoi ?

Arrivé l’an dernier en Serie A, Perisic a joué deux fois contre la Lazio. Deux défaites (1-2 et 2-0), mais une passe décisive pour Mauro Icardi lors de la défaite à Giuseppe Meazza.

Coin Rouge : Felipe Anderson

Véritable talent pur et irrégularité chronique

L’histoire de Felipe Anderson avec la Lazio est à la fois forte et contrastée. Entre son arrivée sur la pointe des pieds à son explosion en passant par une période de doute, le Brésilien a pris en maturité. Positionné sur le coté droit, il est libre de repiquer dans l’axe ou déborder afin de centrer pour le point d’ancrage, Ciro Immobile. Redoutable dans les espaces, il est également performant dans les petits espaces pour faire des différences. Si sa qualité de passes n’est plus à démontrer (il est actuellement le meilleur passeur du championnat avec 8 offrandes), il devient beaucoup plus efficace dans l’utilisation du ballon et dans la vision du jeu. Le tableau serait véritablement parfait, s’il n’avait pas la fâcheuse tendance à disparaître lors des gros matchs.

Et contre l’Inter ça donne quoi ?

Depuis la saison 2013-2014, Felipe Anderson a joué quatre fois contre l’Inter. Le bilan est de deux défaites , un match nul et une victoire. Sur ces oppositions, le Brésilien a marqué deux buts et délivré une passe décisive.

Et le vainqueur est…

Felipe Anderson. Malgré une montée en puissance visible depuis l’arrivée de Stefano Pioli sur le banc nerazzurro, la saison 2016-2017 de Felipe Anderson est nettement meilleure que celle de son adversaire du soir, Ivan Perisic. Certes, le Brésilien a du mal sur les gros matchs, mais l’état de forme fera la différence.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Beppe Bergomi révèle la clé du succès de l’Inter Milan cette saison

« Je suis émotionnellement attaché à la Juventus », Massimiliano Allegri

« Heureux d’avoir aidé l’équipe à gagner », Daniele Rugani

« Nous sommes tous heureux », Daniele De Rossi

Le Milan AC en quête d’un nouveau défenseur

Avatar

Jérémie Panizzoli

Rédacteur référent pôle events & live



Derniers articles