Le Duel : Dybala VS Vazquez

Par Matthias Bertoncelli publié le 13 Sep 2016
Crédits

Le Duel Champions League

Coin rouge : Paulo Dybala

La Joya bianconera a l’occasion de s’affirmer en Europe 

Paulo Dybala n’a jamais paru subir le montant de son transfert. La Joya a ainsi bouclé sa première saison dans le Piémont avec un bilan impressionnant de 19 buts et 9 passes décisives pour 34 rencontres de Serie A. Cette année, Dybala va pourtant seulement connaître sa deuxième année européenne. La saison passée, le numéro 21 bianconero débutait son parcours en Champions League. Aimant à ballons et créateur de brèches émérite, Dyba n’avait pourtant pas réussi à totalement éclabousser l’Europe du foot par son talent. Un seul but lors du match aller de huitième face au Bayern pour zéro passe décisive. Un difficile apprentissage du très, très haut niveau qui lui a permis de franchir un cap. Cette saison, Dybala est un autre joueur, plus mature. Toujours plus libre dans son placement et dans ses choix, il s’est mué en leader technique de l’attaque de la Juve. De plus, l’arrivée de son ami Higuain lui permet de se libérer de cette obsession parfois oppressante de « marquer coûte que coûte ». Entre altruisme et coups de génie, c’est le moment pour lui de s’affirmer définitivement.

Et face à Séville ça donne quoi ? 

Seulement 2 matchs à se mettre sous la dent. Lors du match aller gagné 2-0 par les bianconeri, Dybala a paru quelques fois un peu emprunté même si c’est lui qui crée par son appel et sa propension à effacer l’adversaire l’action du 2-0 conclue par Zaza. Lors du match retour, il a fallu un terrible coup du sort pour que sa frappe touche la barre transversale empêchant ainsi la Juve de revenir au score et de préserver sa première place au classement.

Coin bleu : Franco Vazquez

S’expatrier pour continuer à s’exprimer

Récemment expatrié en Andalousie, Franco Vazquez a marqué de son emprunte la Serie A. Formidable technicien et précurseur du quadruple petit pont, il est aussi un joueur trop sous côté et qui aurait mérité d’avoir sa chance dans une grosse cylindrée italienne. Après 87 rencontres de Serie A avec Palermo pour 18 buts et 17 passes décisives, l’oriundo italo-argentin de 27 ans a décidé de s’en aller du côté de la Liga lors du dernier mercato estival. Un choix mûrement réfléchi puisqu’il lui permet d’être titulaire et de continuer à exprimer ses qualités au sein d’un effectif joueur. Après des débuts plutôt tonitruants (un but face au Real en Supercoupe d’Europe et un en 3 matchs de Liga), ce sera une première en Champions League pour lui. Pallier après pallier, Vazquez continue d’évoluer et aura à cœur de briller face à une équipe qu’il connaît bien.

Et face à la Juventus ça donne quoi ? 

0 buts face à la Juventus pour Vazquez. Son seul fait d’arme marquant face aux bianconeri est sa culpabilité dans la blessure de Marchisio l’empêchant de disputer l’Euro français avec la Squadra Azzurra.

Et le vainqueur est…

C’est un match de coupe d’Europe comme on les aime. Les retrouvailles entre les deux anciens compères palermitains promet beaucoup. À choisir, le vainqueur reste indubitablement Dybala. Le numéro 21 a encore franchi un cap et est devenu plus que jamais un pion essentiel du jeu bianconero. Vazquez, bien qu’excellent, devrait être, pour sa part, bien muselé par une défense qui le connaît parfaitement.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Alex Sandro en larmes pour ses adieux à la Juventus

Huit joueurs annoncés sur le départ à la Roma

Stefano Pioli donne un indice sur l’après Milan AC

Naples tout proche de boucler Antonio Conte

Le Milan AC prêt à accueillir Paulo Fonseca

Avatar

Matthias Bertoncelli

Rédacteur



Derniers articles