Le Duel : Dybala VS Benardeschi

Par Sebastien Sorrentino publié le 19 Août 2016
Crédits

Duel 2016-2017

Coin rouge : Paulo DYBALA

La Joya brille toujours plus fort

Paulo Dybala était attendu comme un joueur de talent mais c’est bien un orfèvre que la Juventus a recruté à Turin la saison dernière. Passeur, buteur, dynamiteur de défense, Dybala du haut de ses 22 ans se révèle déjà comme un chef d’orchestre. Sa symphonie prendra des airs de tango cette saison puisqu’il formera avec Gonzalo Higuain une paire 100% argentine. Prometteur et efficace, le binôme devrait faire un malheur. A moins qu’Allegri ne préfère titulariser le buteur croate, plus en forme (et avec moins de formes) que Pipita. La Joya s’est déjà montré efficace cet été, puisqu’il a inscrit trois buts lors des matchs de préparation (Tottenham, West Ham et l’Espanyol de Barcelone).

Face à la Fiorentina ça donne quoi ?

Auteur d’un seul petit but et d’aucune passe décisive en cinq rencontres disputées face à la Viola, on ne peut pas dire que Paulo Dybala affronte ici sa victime préférée du championnat. Les problèmes défensifs entrevus lors des matchs de préparation (la Viola a encaissé 11 buts en cinq matchs) devraient néanmoins lui permettre d’améliorer ses statistiques après avoir ouvert son compteur face à ce même adversaire le 13 décembre dernier.

Coin bleu : Federico Bernardeschi

Le nouveau magicien florentin

L’originaire de Carrara en Toscane (comme Gianluigi Buffon) est considéré à tout juste 22 ans comme l’un des talents les plus prometteurs de la botte. Après une courte pause post Euro avec la Nazionale, Bernardeschi a enchainé en montrant des dispositions intéressantes lors des matchs amicaux de son équipe. Contre Valencia, pour le dernier match de préparation de la Viola, le numéro 10 florentin a marqué à l’entrée de la surface de réparation d’une jolie frappe du gauche enroulée au terme d’une superbe action collective.

Face à la Juventus ça donne quoi ?

Aucune réalisation pour une seule passe décisive face à la Juventus pour le jeune joueur florentin. Bernardeschi est attendu pour une confirmation cette saison, et cela passe par des performances contre les top clubs du championnat. Pourquoi pas une première contre l’ogre de la Serie A ?

Et le vainqueur est …

Un duel qui engage deux joueurs âgés de seulement 22 ans, on ne peut pas dire que l’expérience soit la qualité principale à prendre en compte pour départager ces deux hommes. Et pourtant Dybala a déjà plusieurs longueurs d’avance sur son adversaire. Si les deux joueurs sont apparus en forme lors de leurs matchs de préparation, et se sont montrés tous deux décisifs lors de leur dernier match, Dybala a déjà montré qu’il était essentiel dans le jeu bianconero, à la fois capable de faire la différence à lui tout seul et de débloquer des situations complexes (égalisation en toute fin de match contre l’Espanyol de Barcelone) un domaine où Bernardeshi, encore tributaire de ses coéquipiers, doit encore progresser malgré tout le talent entrevu chez le joueur depuis deux saisons.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Un international danois dans le viseur de la Juventus

La Juventus pousse pour Jean-Clair Todibo

Alvaro Morata au Milan AC, ça se précise

Un cador italien sur la piste de Karim Adeyemi

Denzel Dumfries sur le point de renouveler à l’Inter Milan

Avatar

Sebastien Sorrentino



Derniers articles