Dragowski, et maintenant ?

Par Nicolas Segura publié le 23 Juin 2019

Prêté à Empoli par la Fiorentina, le gardien polonais a été l’une des révélations du côté du club toscan. Il s’est mué en héros à plusieurs reprises et aurait pu devenir celui du maintien en Serie A. Si le club d’Empoli a été relégué, Bartlomiej Dragowski va lui retourner à la Fiorentina, où le poste de gardien est déjà pris par Alban Lafont. Il ne sera sans doute pas titulaire si le Français reste, il devrait au minimum être prêté.

Une éclosion à confirmer

Son potentiel n’est plus à prouver, il est l’un des gardiens les plus prometteurs de Serie A. Sur le banc la quasi-totalité de la phase aller, il a finalement été prêté à Empoli en janvier dernier afin d’obtenir du temps de jeu régulier et acquérir de l’expérience. C’est à Empoli, situé à 22 kilomètres de Florence, que le Polonais va se révéler. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 3 clean-sheet et 72 parades en 14 matchs avec Empoli, dont 10 face à la Fiorentina, tiens donc ! Il effectue des parades déterminantes, notamment à Bergame, où il accomplit 17 arrêts (un record à l’extérieur depuis qu’Opta analyse ces données) et frustre ainsi l’attaque record de l’Atalanta. Dragowksi a également réalisé une très belle performance face à l’Inter lors du dernier match de la saison, où il détourne notamment un pénalty d’Icardi. Malgré son grand match, il n’a pas pu empêcher la descente d’Empoli en Serie B. Acheté en 2016 par la Fiorentina, il n’a disputé que 7 matchs jusqu’à son prêt de janvier. « Il Drago » est un gardien sur lequel il faudra compter à l’avenir. Encore faut-il savoir où est-ce qu’il va aller, lui qui postule à un poste de titulaire.

Un avenir ailleurs qu’à la Viola ?

Des clubs anglais et Lecce l’ont dans le viseur, mais le futur de Dragowski passe sûrement par un autre club que la Fiorentina. Du moins, sa présence au club dépendra de celle de Lafont. Ce dernier a assuré à L’Equipe qu’il restera à Florence l’année prochaine ; donc si le Polonais veut s’imposer en tant que titulaire, il devra de nouveau être prêté. Le club florentin possède déjà un gardien suffisamment performant, ce qui n’arrange pas les affaires du natif de Bialystok. De plus, Emiliano Viviano est également pisté pour épauler Lafont. La concurrence entre deux jeunes gardiens ne semble pas être une bonne idée pour la Fiorentina. Ce sera soit Lafont, soit Dragowski. Dernièrement, du côté de l’Angleterre, Bournemouth et West Ham se sont renseignés, là où il pourrait suivre les pas de Fabianski ou de Szczesny. Lecce est également dans la course. Le président du club promu en Serie A a esquivé la rumeur d’un simple « Vediamo » (nous verrons bien). Mais s’il s’est révélé dans un club luttant pour se maintenir, voudra-t-il de nouveau se rendre dans un club similaire, à ce stade de sa carrière ?

Nicolas Segura



Lire aussi