Dossier Droits TV : Amazon, un géant américain déjà présent en Italie (4/4)

Par Nicolas Segura publié le 23 Fév 2021

Alors que les premières offres pour empocher la diffusion de la Serie A de 2021 à 2024 ont été transmises, Calciomio se penche sur l’épineuse question des droits TV en Italie. Les GAFA s’immiscent dans ce marché. Parmi ces grandes entreprises, Amazon est déjà implanté en Angleterre. En Italie, il apparaît comme une alternative solide dans le futur pour diffuser le championnat italien.

La Champions League déjà dans la poche

Entre 2021 et 2024, l’entreprise américaine diffusera la meilleure affiche de la journée en Champions League. Amazon a obtenu ce privilège en échange de 80 millions d’euros. La C1 est également dans la besace d’Amazon en Allemagne. Mais pour la Serie A, ce ne sera pas pour cette fois. Le géant de la vente en ligne n’a pas souhaité se positionner sur les lots. Le package des trois prochaines saisons n’a pas convaincu Amazon, qui aurait préféré un partage des droits comme en Angleterre. C’est-à-dire un lot événementiel. Outre-Manche, l’entreprise de Jeff Bezos détient déjà quelques matchs de Premier League. Elle s’est offert la diffusion des prestigieuses rencontres du Boxing Day. Pour cette période 2021-2024, Amazon ne s’est donc pas positionné pour diffuser la Serie A. C’est DAZN et Sky, les deux diffuseurs actuels de la Serie A, qui sont en discussion avec la ligue. Ces deux acquéreurs en lice détiennent actuellement les droits contre 973 millions d’euros par an (193 M€ pour DAZN et 780 M€ pour Sky).

Une apparition récente dans le paysage audiovisuel

En France, cette firme détient les droits d’une partie des matchs de Roland-Garros, le célèbre tournoi de tennis. Cette expansion en Europe semble se faire petit à petit. Contrairement à certains autres acteurs, Amazon se contente de piocher dans les lots les moins enviés. Le découpage des lots de la Serie A n’avait pas plu à la firme basée à Seattle. Le mode de diffusion diffère des médias classiques. C’est sur la plateforme Amazon Prime que le sport est retransmis. La télévision est toujours privilégiée par la ligue pour son accessibilité. Mais les supports numériques se multiplient. Dernièrement, pour la Ligue 1, le géant du e-commerce a montré un certain intérêt lors de l’appel d’offres. Un membre du conseil d’administration de la LFP s’était félicité de l’insertion de cet acteur : « L’offre d’Amazon est vraiment intéressante via leur plateforme Prime Vidéo. C’est la bonne surprise de la soirée. » Si le prix de réserve n’a pas été atteint, la ligue s’était félicitée de l’ingérence d’Amazon dans les discussions.

En Italie, Amazon est donc déjà présent avec la Champions League. Mais son ancrage en Serie A a débuté. En effet, la firme de Jeff Bezos a annoncé un nouveau chapitre de « All Or Nothing ». Pour rappel, il s’agit d’une série-documentaire montrant les coulisses d’une saison dans un club de football. Trois clubs ont eu l’occasion de passer dans cette série : Tottenham, Manchester City et le Bayern Munich. Ces trois clubs sont situés dans des pays où Amazon détient des droits télévisuels. Pour accompagner le gain des droits pour certains matchs de Champions League, Amazon va donc montrer à ses abonnés la vie quotidienne dans un des clubs les plus prestigieux en Serie A.

À lire aussi :

  1. Mediapro et la Serie A, préquel du fiasco français
  2. Ce que vaut la Serie A en Italie et à l’international
  3. Comment la Serie A tente-t-elle de rattraper son retard sur les autres grands championnats ?

Nicolas Segura



Lire aussi