Lautaro Martinez, der neue Inter-Nachwuchs aus Argentinien

Von Nadhem Korbi publié le 27 Jun 2018
Kredite

Martinez est la sensation de la saison en Argentine et l’affirmer est peu dire. Auteur de 18 buts en 26 matchs toutes compétitions confondues, il est considéré comme le grand artisan du bel exercice de son club. En championnat, il a terminé 2ème au classement des meilleurs buteurs. Il a aussi fait ses preuves sur la scène continentale. En effet grâce à ses 5 buts, l’attaquant de 20 ans a permis au Racing de se qualifier au 1/8èmes de finale de Copa Libertadores. Malheureusement pour ses coéquipiers, Martinez ne pourra pas continuer cette compétition avec eux. La faute à son Weiterleitung à das Inter in diesem Sommer.

L’alerte flop, la jurisprudence …

Ces belles performances lui ont valu d’être sélectionné avec l’équipe nationale de son pays en mars dernier. Martinez a même été appelé dans la liste élargie de l’Albiceleste pour la Coupe du Monde 2018. Neanmoins, il n’a pas été retenu dans la liste finale à l’instar de son futur partenaire Mauro Icardi pour des raisons « tactiques ». Si le rêve d’aller en Russie s’est effondré pour le jeune attaquant, nul doute qu’il jouera un rôle important dans les prochaines échéances a condition que son aventure à Milan se déroule d’une meilleure façon qu’un Gabigol récemment. Chez lui, tout le monde le voit marcher sur les pas des grands attaquants argentins tel que Batistuta, Tevez ou encore Aguero. Des noms ronflants qui forcément en imposent. Il lui faudra désormais prouver qu’il est au niveau. Depuis 2014, tous les buteurs arrivés derrière Icardi se sont plantés ou n’ont pas joué : Pinamonti, Gabigol, Manaj, Caprari, Jovetic … A Martinez de ne pas imiter ses prédécesseurs.

L’Inter, le grand saut

Dès le début de l’année, son nom a été lié à plusieurs clubs prestigieux en Europe : Borussia Dortmund, Manchester United, Atletico Madrid et aussi Monaco. Logique en tenant compte de ses performances. Mais c’est finalement l’Inter qui a arraché le joueur. L’accord a été vite trouvé grâce à l’ancienne gloire de l’Inter Diego Milito qui occupe actuellement le poste de directeur sportif au Racing. Le transfert est estimé à 23M€. Un montant dérisoire vu les montants deboursés pour les attaquants de ces jours et le grand potentiel du joueur.

Avec ce transfert, les Nerazzurri offrent une bouffée d’oxygène à leur ligne d’attaque trop dépendante de Mauro Icardi. Le reste des joueurs évoluant à ce poste ne sont que des « porteurs d’eau ». Martinez présente de plus un nouveau profil pour le club lombard. En effet, le jeune argentin est un vrai bulldozer. Très fort physiquement, il pourrait devenir le nouveau point d’appui de l’équipe lors de la phase offensive. Son profil lui permet de jouer dos au but et d’aller chercher le contact avec les défenseurs adverses dans la surface de réparation. Il peut aussi évoluer en second attaquant. Et ce point intéresse beaucoup le public interiste. En effet, les tifosi veulent le voir jouer avec leur vedette Icardi. Serait-ce l’avis de Spalletti ? Pour l’instant, personne ne peut le savoir. Il faut attendre la reprise pour obtenir la réponse mais il se murmure qu’un 3-5-2 pourrait être dans les papiers. L’année passée, le coach de l’Inter se plaignait d’un effectif beaucoup trop limité pour se permettre de faire varier ses plans. Cette saison, la donne devrait changer. L’associaiton Icardi/Martinez fait déjà saliver d’avance les tifosi.



Avatar

Nadhem Korbi

Redakteur



Neueste Artikel

Revue de presse quotidienne du calcio

Recevez chaque jour à midi un email avec nos meilleures actualités. (Service gratuit)

Inscription effectuée ! Vous aller recevoir un email et vous devez impérativement confirmer votre inscription.