Dossier Droits TV : Comment la Serie A tente-t-elle de rattraper son retard sur les autres grands championnats ?

Von Hugo Ledroit publié le 15 Feb 2021
Kredite

Alors que les première offres pour empocher la diffusion de la Serie A de 2021 à 2024 ont été transmises, Calciomio se penche sur l’épineuse question des droits TV en Italie. Ce deuxième numéro sera consacré à la stratégie proposée par la Lega Serie A pour augmenter la valeur des Droits TV du championnat et ainsi rattraper les autres grands championnats.

La valeur de la Serie A par rapport à celles des autres grands championnats

Le constat est clair la Serie A vaut moins cher que les trois autres grands championnats la Premier League, la Liga et la Bundesliga. Si nous nous penchons sur les droits domestiques le championnat italien vaut 973 millions par an contre 1,93 milliards pour l’Angleterre, 1,16 milliards pour la Bundesliga et 1,14 milliards pour la Liga. L’objectif est donc clair pour la Lega Serie A : il faut raccrocher le wagon de ces trois grands championnats, chose essentielle si le Calcio veut continuer sur sa progression et sa renaissance observées depuis quelques saisons.

La stratégie de la Lega Serie A

Le président de la la Lega Serie A, Paolo Dal Pino, parle d’un virage historique pour le futur du championnat. En effet, la stratégie voulue parait assez révolutionnaire pour le football italien puisque l’on envisage la création d’une société pour gérer et développer les droits TV et autres activités audiovisuelles de la Serie A. Avec la création de cette compagnie, inspirée des modèles anglais et espagnol, Paolo Dal Pino souhaite ouvrir 10 % du capital de la nouvelle société créée à des investisseurs privés. Le dirigeant de la Lega Serie A envisage un apport financier de plus d’un milliard de la part de ces investisseurs. Parmi ces derniers, deux groupes se distinguent : d’un côté CVC Capital Partners, Advant International et le fond milanais FSI proposant 1,6 milliard d’euros et de l’autre Bain et NB Renaissance qui proposeraient eux 1,3 milliard. L’objectif pour la Serie A est d’atteindre le montant de 1,4 milliard d’euros par an pour ces droits TV domestiques. En plus de cette stratégie marketing, Paolo Dal Pino souhaite également faire en sorte que le maximum de clubs puissent avoir des stades rénovés ou même neufs. En effet, le dirigeant de l’instance italienne veut s’inspirer des modèles espagnol, anglais et allemand qui proposent des matches dans des enceintes modernes accueillant un public nombreux. Une question qui revient souvent en Italie depuis plusieurs années en raison des stades souvent vides et vétustes en Serie A.

Un projet qui suscite l’inquiétude et des interrogations

Pour l’instant ce projet de création de société au capital ouvert à des investisseurs est en suspens. Lors d’une assemblée de la Lega réunissant tous les présidents de club, ces derniers ont décidé de suspendre le projet et de réfléchir davantage sur la question avant de se lancer. Pourtant le groupe d’investisseurs CVC, Advant International et FSI étaient prêts à mettre l’argent nécessaire. Les clubs de Serie A ne sont pas encore entièrement convaincus par cette nouveauté et préfère attendre les offres des potentiels acheteurs issus des nouvelles plateformes tels DAZN et d’Amazon. Deux questions préoccupent les présidents et empêchent tout mouvement. La première question est d’ordre économico-juridique et concerne les droits d’archive des clubs. Ces derniers concernent les images des matches de chaque club une semaine après le match joué de championnat. Celles-ci sont importantes si les clubs italiens veulent par exemple réaliser des séries Amazon comme on peut le voir en Angleterre avec Sunderland. L’autre obstacle relève entièrement du domaine économique puisque les investisseurs veulent compter pour 25% des voies de votes dans les différentes assemblées de la Lega. Chose qui refroidit énormément les clubs de Serie A qui ont peur de perdre de l’influence et du poids au sein de la ligue italienne. Pour l’instant les mots d’ordre sont la patience et la réflexion comme le souligne Dal Pino : « Nous ne devons pas forcer les choses et réfléchir pour trouver le bon équilibre. ».



Avatar

Hugo Ledroit



Neueste Artikel

Revue de presse quotidienne du calcio

Recevez chaque jour à midi un email avec nos meilleures actualités. (Service gratuit)

Inscription effectuée ! Vous aller recevoir un email et vous devez impérativement confirmer votre inscription.