De Brunico à Pinzolo : le trajet de l’espoir pour Juan Jesus ?

Par Herman Ahouande publié le 16 Juil 2016
Crédits

Juan Jesus

Une pré-saison entre deux stages intercalés d’un trajet nocturne de 200 kilomètres environ pour Juan Jesus : c’est le prologue d’une nouvelle aventure. Le défenseur brésilien quitte donc Appiano Gentile au terme de quatre années et demie pendant lesquelles il aura traversé tous les états. Décrit comme un défenseur très prometteur à l’Internacional Porto Alegre, Juan a pris la direction de l’Inter à l’hiver 2012, dans la peau d’un grand espoir. D’abord titulaire sous la houlette de Stramaccioni puis Mazzarri, le natif de Belo Horizonte a peu à peu perdu ce statut. Il cumule tout de même un total de 142 matches et un but avec les nerazzurri pour un palmarès quasi-vierge : seulement un titre de champion de Primavera en 2012. Ce transfert devrait donc remettre une couche d’espoir à la carrière d’un joueur au passé plus élogieux.

Un transfert à point nommé ?

Barré par le duo Miranda-Murillo et parfois surclassé par Medel dans l’axe de la défense nerazzurra, le jeune Juan n’a clairement pas joué un rôle de premier plan durant la saison écoulée. Malgré son aptitude à jouer sur le côté gauche de l’arrière-garde, il n’a même pas eu droit à un statut de doublure d’Alex Telles. Les rumeurs du mercato à l’orée de cette nouvelle saison ne lui présagent pas non plus une situation plus confortable. Alors oui, il y avait de quoi penser à un avenir loin de Milan. Et c’est sans doute le moteur de ce départ dont le but est d’offrir plus de visibilité au joueur sans pour autant descendre les marches de la Serie A. L’accord ne semble pas en tout cas faire de mécontents parmi les parties concernées et surtout pas du côté du néo-giallorosso. Son agent ayant d’ailleurs martelé que la volonté de son protégé a été déterminante. Les prestations sportives du Brésilien pour le compte de cette année de prêt sont évaluées à 2 millions d’euros. Elles seront déduites des 7,2 millions d’euros dûs à la Roma pour le rachat de Dodò par l’Inter. La Louve déboursera ensuite 8 millions d’euros pour son rachat, conditionné à un nombre de matchs disputés.

 La consécration avant tout

Quelques temps après l’officialisation de son arrivée, Juan Jesus a déclaré qu’il était convoité par son nouveau club depuis trois sessions de mercato. Le défenseur brésilien aurait-il pour autant vécu dans de meilleures conditions à Rome s’il avait signé plus tôt ? Il parait difficile de répondre à cette question, et il est plus aisé de dire qu’il a une carte à jouer maintenant, ayant débarqué cet été. Le joueur de 25 ans devrait ainsi profiter de l’absence de Rüdiger pour s’installer dans l’axe de la défense, aux côtés de Kostantinos Manolas. Il devrait aussi s’appuyer sur son gabarit (1m85), sa puissance et son expérience de la Serie A pour tenter de s’imposer. Son séjour milanais au cours duquel il a expérimenté des charnières à 4 et à 3, ainsi que son aptitude à jouer comme arrière-gauche devrait également parler pour lui. En attendant le retour de blessure du colosse allemand, Juan Jesus devra mettre à profit la préparation estivale et les premiers mois de la saison pour convaincre Luciano Spalletti de le faire jouer régulièrement.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Pioli s’explique sur le tournant du match entre la Lazio et le Milan

« La Juventus ne devrait pas participer à la Coupe du Monde des Clubs », Aurelio De Laurentiis

« Nous sommes prêts pour tout », Daniele De Rossi

Stefano Pioli donne des nouvelles de Fikayo Tomori

Courtisé en Angleterre, Simone Inzaghi répond

Avatar

Herman Ahouande

Rédacteur



Derniers articles