Cutrone et le Milan, le début du divorce?

Par Tristan Pubert publié le 07 Mar 2019

L’explosion de l’attaquant polonais Piatek a fait des victimes. Tout d’abord les défenses adverses mais aussi une victime en interne, Patrick Cutrone. Depuis l’arrivée du polonais, Cutrone est condamné à un rôle de doublure, se contentant d’entrées en jeu. Une situation bien complexe et les rumeurs de départs font de plus en plus de bruits ces dernières heures notamment avec les déclarations de son agent.
Si bien entendu rien est encore très clair, le divorce entre le jeune attaquant et les rossoneri est de plus en plus envisageable.

Une hypothèse de plus en plus sérieuse

Depuis que Cutrone est installé dans le groupe professionnel, il a toujours été difficile pour lui d’avoir une place de titulaire. En effet, le natif de Como a toujours du faire face à la concurrence: Andre Silva et Kalinic la saison passée, Gonzalo Higuain lors de cette première partie de saison. Si les noms cités auparavant n’ont pas été à la hauteur permettant ainsi à Cutrone d’avoir un temps de jeu plus important, l’arrivée de Krzysztof Piatek lui a fait beaucoup plus de mal. L’attaquant polonais est très rapidement devenu performant et indispensable, ne lui laissant que des miettes jusqu’à présent.
Le jeune attaquant italien de 21 ans est cantonné à un rôle de doublure du pistolero polonais. C’est simple depuis l’arrivée de Piatek, Patrick Cutrone n’a joué que 143 minutes soit une moyenne de 28,6 minutes par match. Un temps de jeu très faible qui pourrait en plus se voir à la baisse dès la saison prochaine avec le probable retour de prêt d’Andre Silva. Lors de ses entrées en jeu, Cutrone ne convainc que très rarement et même lorsque Gattuso le mettait titulaire en première partie de saison, ses performances n’étaient souvent pas à la hauteur.

Forcément, l’idée d’un départ fait de plus en plus de bruit en Lombardie. Et les déclarations de son agent Donato Orgnoni vont dans ce sens: «Cutrone veut jouer et a toujours accepté les choix de l’entraîneur. Si le temps de jeu se réduisait excessivement d’ici à la fin de la saison, il est logique que l’on évaluerait avec la direction la meilleure solution possible et pour le joueur et pour le club»

Si Cutrone était amené à quitter son premier amour, un sentiment d’inachevé prendrait place. En effet, le joueur formé à Milanello a tout pour devenir la nouvelle bandiera du Milan, montrant toujours un grand amour pour ce maillot, en le mouillant dès qu’il l’a sur ses épaules. La saison passée, c’est bien lui qui a fait vibrer San Siro et qui a sorti son équipe de situations souvent délicates par des buts de renards des surfaces. Après Locatelli, un nouveau jeune du Milan pourrait voir son avenir s’inscrire ailleurs que dans la capitale lombarde.

Quelle destination pour Cutrone?

Logiquement, Cutrone attire les convoitises après ces déclarations. Selon Tuttosport, le prix de départ de l’attaquant italien serait fixé à 30 millions d’euros. Ces derniers jours, un club en particulier s’est montré très intéressé, le Torino qui serait prêt à s’aligner sur Cutrone cet été. Toujours selon Tuttosport, un échange avec Belotti, priorité du Milan il y a quelques mois, aurait été proposé sur la table. Pour Cutrone, il est vrai que le Torino serait une destination idéale, club où il disposerait très certainement d’un temps de jeu plus conséquent avec en ligne de mire l’Euro 2020. D’autres clubs ont montré un intérêt notamment l’Atletico Madrid. Encore une fois, cela reste des rumeurs. Mais tout de même, le père de Cutrone était présent au Wanda Metropolitano il y a deux semaines, ce qui laisse semer le doute. Il n’est pas non plus impossible de voir Cutrone rester à Milan. Une chose est certaine, le futur de Cutrone reste pour le moment un point d’interrogation.

Tristan Pubert

Rédacteur



Lire aussi