Coupe du Monde 2018 : Les Brésiliens de Serie A à la loupe

Par Théo Choffé publié le 12 Juin 2018

Alisson Becker – AS Roma (49 matchs) : Cette année a été celle de la consécration pour le portier brésilien de 25 ans. Une saison pleine au cours de laquelle il aura été une des révélations de Serie A en même temps qu’un des piliers de l’équipe romaine version Di Francesco. Quelques gros clubs sont sur le coup, mais pour l’instant, Alisson ne pense qu’à la coupe du monde : en un an, il a su conquérir le poste de titulaire de la Seleção, devant Ederson (Manchester City). Le Brésil pourra compter sur un dernier rempart très solide.

João Miranda – Inter (31 matchs) : Pour sa troisième saison du côté de l’Inter, en dépit de son âge (33 ans) et d’un physique qui n’arrive pas toujours à suivre, le défenseur central demeure un titulaire indiscutable de son équipe aux côtés du non moins solide Skriniar. Belle performance quand on connaît l’instabilité chronique de l’arrière-garde intériste ces dernières années. C’est d’ailleurs depuis son transfert en Lombardie qu’il a commencé à cumuler les sélections en équipe nationale, lui qui était étonnamment absent de la coupe du monde 2014. Depuis la nomination de Tite, Miranda est toujours appelé : l’entraîneur brésilien lui accorde une grande confiance. Le brassard de capitaine ? Tite préfère le faire tourner, mais il ne fait aucun doute que Miranda fait partie du petit groupe désigné pour le porter, comme contre l’Autriche au dernier match amical.

Douglas Costa – Juventus (47 matchs, 6 buts, 14 passes décisives) : Arrivé en provenance du Bayern Munich l’été dernier, le feu follet brésilien a eu besoin de quelques mois pour s’adapter à la Serie A. Mais une fois acclimaté, il s’est imposé comme un élément clé du dispositif de Massimiliano Allegri. Rapide, technique, percutant, et altruiste, comme en témoigne son nombre de passes décisives cette saison, la Juventus n’a pas hésité pour lever son option d’achat. Au Brésil cependant, Douglas Costa a la malchance d’avoir affaire à la concurrence de Neymar et Coutinho. Avec le repositionnement de ce dernier au milieu, il pourrait se faire une place mais devra la disputer à Willian. Pour l’heure, il récupère tranquillement d’une lésion à la cuisse gauche et joue les deuxièmes mi-temps avec la Seleção en matchs amicaux.

Théo Choffé

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.