Coupe du Monde 2018 : Le bilan des suédois

Par François Lerose publié le 13 Juil 2018

Surprise du mondial, la Suède a fait son bonhomme de chemin, le tout sans Ibrahimovic, resté au pays. Après avoir sorti l’Italie en barrages, les suédois sont sortis d’une poule délicate grâce à deux bons matchs face à la Corée et le Mexique. Le cruel dénouement face à l’Allemagne n’aura pas eu de conséquence. En huitième, le bloc jaune a récidivé en venant à bout d’une Nati décevante. Pas de miracles cependant en quarts face à une Angleterre nettement supérieure.

Emil Krafth-Bologna (2 matchs) : Il sort du bois à partir du tableau final et offre une prestation correcte face à l’Angleterre. A 23 ans, il pourrait représenter le futur de la Suède à l’arrière.

Filip Helander-Bologna (0 match)

Marcus Rohden-Crotone (0 match)

Oscar Hiljemark-Genoa (2 matchs) : Deux entrées en jeu pour le joueur du Genoa dans les matchs de poules maitrisés par son équipe. Peu mis en difficulté, il grappille ce qu’il peut car le tableau final lui refusera l’accès au terrain. Dommage.

François Lerose

Rédacteur en Chef



Lire aussi