Les clés pour affronter la Suède

Par Benoit Mahé publié le 16 Juin 2016
Crédits

Euro 2016 - Calciomio

Le groupe suédois est sans surprise et sans absent. On y retrouve deux joueurs de Serie A : Hiljemark et Jansson. Les joueurs clés sont Ibrahimovic, évidemment, mais aussi Källström, Olsson et Isaksson. C’est un groupe assez homogène dans lequel on ne retrouve aucune star, à part Ibrahimovic, ni de joueur évoluant dans les grands clubs européens. Enfin le sélectionneur suédois a pris la décision de faire confiance à de jeunes joueurs comme Guidetti par exemple qui a été préféré à Ola Toivonen.

Le sélectionneur de cette équipe de Suède s’appelle Erik Hamrén. C’est un entraîneur suédois de 58 ans qui n’a entraîné que des équipes scandinaves. Il a été champion du Danemark avec l’AaB Ålborg et de Norvège, deux fois, avec Rosenborg. Il est sélectionneur de la Suède depuis le 4 novembre 2009. Il a qualifié la Suède pour l’Euro 2012 mais s’est fait sortir au premier tour de celui-ci. Il n’a ensuite pas réussi à la qualifier pour la Coupe du Monde 2014. Cet Euro 2016 sera sa dernière grande compétition avec la Suède.

La Suède faisait partie du groupe G lors des éliminatoires de l’Euro 2016 avec l’Autriche, la Russie, le Monténégro, le Liechtenstein et la Moldavie. Avec 5 victoires, 3 nuls et 2 défaites, elle a terminé troisième de ce groupe avec 18 points derrière l’Autriche (28 points) et la Russie (20 points). Elle a donc dû passer par les barrages pour se qualifier pour l’Euro. Tête de série, elle a hérité du Danemark pour ces barrages. Après une victoire 2-1 à l’aller à domicile, elle a obtenu sa qualification grâce à un nul 2-2 au retour.

Equipe type

 Les points forts

  • Le potentiel offensif

Les deux attaquants titulaires seront Ibrahimovic et Berg. On ne présente plus le premier qui sort d’une saison énorme en championnat avec le PSG et qui est sans aucun doute le leader de l’équipe suédoise. Avec 19 buts en 34 matchs cette saison, Marcus Berg est lui aussi un véritable danger qu’il faudra surveiller. Ce sont deux buteurs athlétiques qui pèseront sur les défenses.

  • Les jeunes

Linelöf, Lewicki, Augustinsson et Guidetti faisaient partie de l’équipe vainqueur de l’Euro U21 en 2015. Ce sont des joueurs de qualité qui auront envie de prouver leur potentiel aux yeux du monde entier. De plus ils ont l’expérience d’une victoire dans une compétition internationale où on ne les attendait pas.

Les points faibles

  • L’ « Ibra-dépendance »

Zlatan Ibrahimovic porte cette équipe suédoise. On l’a vu lors des barrages de cet Euro où il a inscrit 3 des 4 buts de la Suède face au Danemark mais aussi contre l’Irlande lundi. En revanche, même si Berg et Guidetti sont de bons joueurs, si l’attaquant du PSG n’était pas à son meilleur niveau, voire s’il se blessait, la Suède aurait beaucoup de mal à exister.

  • Le manque d’expérience internationale

La Suède ne s’est pas qualifiée pour la Coupe du Monde 2014 et sa dernière grande compétition internationale remonte à l’Euro 2012. Seuls 8 joueurs étaient à l’Euro 2012 et sont encore dans le groupe aujourd’hui. Pour les autres ce sera la première compétition internationale. De plus, rares sont les suédois qui évoluent dans les grands championnats et/ou en Ligue des Champions et la Suède pourrait payer ce manque d’expérience.

  • Une défense friable

La Suède évolue dans un 4-4-2 très compact et resserré, laissant de grands espaces sur les côtés. Face à une équipe qui joue large et qui est capable de changer d’aile rapidement elle peut être mis en danger rapidement, d’autant plus qu’à part Olsson, ses défenseurs ne sont pas très rapides.

 




🔥 Les sujets chauds du jour :

Simone Inzaghi dans le viseur de deux cadors anglais

L’agent de Kvaratskhelia confirme plusieurs offres pour son joueur

La presse italienne encense Daniele De Rossi

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Avatar

Benoit Mahé



Derniers articles