Ciro Immobile, du Toro à l’Aquila

Par Fabio Pendolino publié le 30 Juil 2016
Crédits

Immobile

Immobile a quitté Séville après avoir signé son contrat avec la Lazio, pour une indemnité de transfert d’environ 9 millions d’euros alors que le joueur signe pour cinq ans et un salaire avoisinant les deux millions d’euros.

Une arrivée dans un club en quête de calme

La Lazio a démontré ne pas être un environnement réellement paisible ces dernières semaines, que ce soit avec Bielsa ou Lotito par exemple, et le mercato ne semblait pas mieux embarqué avec des rumeurs de départ pour Candreva et Keita notamment, deux joueurs importants de l’équipe. Toutefois, plusieurs signatures ont été effectuées avec celle d’Immobile (Wallace, Jordan Lukaku) et Angelo Peruzzi est de retour pour être le team-manager du club romain et apporter un peu plus de structure dans l’environnement laziale. Simone Inzaghi a également été confirmé entraîneur de l’équipe première après un bilan satisfaisant lors de ses sept matchs disputés en fin de saison dernière (4 victoires, 3 défaites).

L’Italie pour retrouver des couleurs

Immobile débarque ainsi dans le club romain avec un contrat de cinq années et l’ambition de rester plus longtemps qu’il ne l’a fait dans ses derniers clubs ; que ce soit à Dortmund, Sevilla ou au Toro en prêt depuis l’Espagne. Cela fait donc deux ans que le joueur n’a plus retrouvé le rendement qui l’avait révélé sous le maillot granata avec son titre de capocannoniere. Ce retour au pays pourrait lui faire le plus grand bien, dans cette Serie A qu’il connaît bien (32 buts, 10 assists en 83 matchs joués), comme en atteste sa bonne passade au Torino au cours de ces derniers six mois (5 buts, 5 passes décisives en 14 matches). En comparaison à ses 14 buts marqués en 49 matchs toutes compétitions confondues entre le Borussia et Séville, l’Italien est déjà sur la pente ascendante.

Ce retour au premier plan pourrait également lui permettre de nourrir des ambitions plus importantes avec la Nazionale où son ancien coach au Torino, Giampiero Ventura, officie désormais. Un coach qui le connaît bien et un titulaire, Graziano Pellè, parti jouer en Chine sont deux éléments, au milieu de la pénurie de numéro 9 dans laquelle se trouve la sélection, qui jouent en sa faveur pour devenir titulaire après un Euro passé sur le banc. En effet, s’il n’a joué que 89 minutes pendant ce tournoi, le joueur cumule déjà 15 sélections et à 26 ans, il représente toujours une bonne option s’il retrouve son réel niveau.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Alex Sandro en larmes pour ses adieux à la Juventus

Huit joueurs annoncés sur le départ à la Roma

Stefano Pioli donne un indice sur l’après Milan AC

Naples tout proche de boucler Antonio Conte

Le Milan AC prêt à accueillir Paulo Fonseca

Avatar

Fabio Pendolino

Rédacteur



Derniers articles