Chris Smalling à l’AS Roma, jusqu’ici tout va bien

Par Luca Dangréaux publié le 25 Nov 2019

En fin de mercato estival, l’AS Roma s’est renforcée avec trois recrues de dernières minutes : Kalinic, Mkhitaryan et Smalling. Une pour chaque ligne mais surtout une particulièrement moquée en la personne du défenseur britannique. Ces dernières apparitions sous le maillot de Manchester United étaient truffées d’erreurs, au point de perdre sa place de titulaire. Penser que cet homme allait redresser une défense romaine sans queue ni tête la saison dernière a suscité bien des moqueries et plus elles sont nombreuses, plus le joueur a de chances de faire fermer des bouches. C’est mission réussie, en trois mois, pour Chris Smalling. Alors non il n’a pas sécurisé tout le secteur défensif giallorosso mais il propose des matches pleins, sans erreur et sûr de lui.

Le plus utilisé en défense centrale

Sans erreur… ou alors elles ne sont pas de sa faute. L’image la plus marquante que l’on retiendra du début de carrière romain de Smalling est cet improbable penalty concédé au Stadio Olimpico contre le Borussia Monchengladbach en Europa League. Hormis cela, pas de temps d’adaptation pour lui à l’AS Roma puisqu’il compte déjà le plus grand nombre de minutes passées en défense centrale en comparaison au reste de l’effectif romain. Federico Fazio et Gianluca Mancini sont ses deux principaux concurrents et le premier a joué… deux minutes de moins (988 minutes). Quant à l’international italien, si on lui retire son temps de jeu passé au milieu de terrain, son compteur temps est à 887 minutes.

L’Europa League et la capacité à Mancini de jouer au milieu de terrain permet à Paulo Fonseca d’offrir du temps de jeu et de satisfaire tout le monde. La concurrence est saine, la preuve avec ses mots de l’ancien de l’Atalanta : « Chris est un joueur très fort, il a de l’expérience et lui comme moi, on essaie de s’aider et de se guider. On se trouve bien ». Les deux joueurs ont d’ailleurs un profil similaire, celui du défenseur costaud mais pas lourd, solide dans les duels et qui complète bien la paire défensive aux côtés du plus lent Federico Fazio. Avec déjà deux buts inscrits, l’international british de 30 ans apporte un plus offensif qu’on ne lui devinait pas. Il est d’ailleurs le premier Anglais a mettre deux buts dans une saison depuis David Beckham en 2008-2009.

L’AS Roma penserait déjà à prolonger le bail

Chris Smalling est arrivé en Italie en prêt d’un an avec une option d’achat et les dirigeants de l’AS Roma pense déjà à lever l’option. Après tout le joueur est performant, il s’est bien intégré au club, au groupe, au championnat et ne serait pas pressé de retourner sur le banc de Manchester United. « Avec Fonseca ça se passe très bien, on s’est parlé avant même que je ne signe. Il a de belles idées de jeu, sur le pressing, sur l’attaque, la défense… On espère continuer, apprendre et s’améliorer parce que j’ai vraiment de bonnes sensations ici », s’est-il expliqué au micro du club.

Tout n’est pas rose mais on ne peut que rejoindre l’Anglais lorsqu’il avance que Fonseca est en train de créer quelques chose à l’AS Roma. L’équipe est classée 4e avec 25 points, un rang honnête si on fait fit des deux montres bianconero et nerrazzuro, injouables cette saison. Le niveau moyen individuel est bon et devrait encore grimper au fil de la saison et des retours de blessure. L’achat de Smalling peut paraitre précipité mais il ajouterait de la confiance à toutes les personnes concernées. Petrachi s’est déjà mis en tête de négocier puisque l’option est à 20 millions d’euros. Un prix jugé trop élevé par le directeur sportif qui aimerait le réduire de moitié.

Luca Dangréaux



Lire aussi