Les chiffres de l’Italie pendant la phase de poule de l’Euro 2016

Par Julien Braidotti publié le 24 Juin 2016
Crédits

Italie-Nazionale

Les matchs

31 : Comme la moyenne d’âge des joueurs ayant participé aux matchs face à la Belgique et la Suède, ce qui en fait l’équipe la plus âgée depuis que les championnats d’Europe existent. La plus jeune équipe d’Italie jamais alignée pendant un Euro était en 1988, avec une moyenne d’âge de 24,5 ans. Un certain Paolo Maldini avait alors 19 ans.

20 : Comme le nombre de joueurs titularisés par Conte. Un record dans la compétition. Seul Insigne, El Shaarawy et Marchetti n’ont pas commencé l’une des 3 rencontres.

10 : Comme le nombre de cartons jaunes reçus par la Nazionale, soit le total le plus élevé de cette phase de poule, à égalité avec la Roumanie. Le meilleur élève étant l’Espagne avec un seul carton jaune récolté. À noter que déjà en 2012, l’Italie avait été l’équipe la moins fair-play de l’Euro avec 16 cartons jaunes au compteur.

16,3 : Comme le nombre de fautes par match. Seule la Roumanie a fait pire avec 17 fautes.

8,3 : Comme le nombre de tirs par match. Seules l’Irlande du Nord, l’Islande et la Suède ont fait moins. Les Portugais pointent en tête avec pas moins de 23,3 tirs par match. Comme quoi, rien ne sert de tirer, il suffit de marquer.

0 : Comme le nombre de buts encaissés par Gigi ou comme le nombre de tirs cadrés par les Suédois face à l’Italie.

1 : Comme le seul tir cadré de l’Italie face à l’Irlande. C’était El Shaarawy, à la 90ème minute.

12570 : Comme le nombre de mètres parcourus par Marco Parolo face à la Belgique. Une performance qui le place en tête au classement des marathoniens, suivit par Darida (avec 12563 mètres lors de République Tchèque-Croatie) et Giaccherini, qui ferme ce podium avec 12374 mètres parcourus, toujours face à la Belgique.

120 : Comme le nombre de kilomètres parcourus par la Nazionale face à la Belgique, soit la distance la plus élevée de ces phases de poules sur un seul match.

78,4% : Comme le pourcentage moyen des passes réussies sur ces 3 matchs de poule, une statistique qui place l’Italie à la 13ème position. Sans surprise, ce sont les Espagnols de Del Bosque qui arrivent en tête avec pas moins de 90,1% de passes réussies. Impressionnant quand on connait l’état des pelouses.

48,7% : Comme la possession de balle moyenne de l’Italie sur ces 3 matchs de poule, une statistique qui la place ici aussi à la 13ème position. Une fois n’est pas coutume ce n’est pas l’Espagne mais l’Allemagne qui domine ce classement avec 66,5%.

19 millions : Comme le nombre de téléspectateurs devant la RAI pour Italie-Belgique, soit le record de l’année pour la chaîne publique italienne. Un chiffre bien supérieur à celui du début de l’Euro 2012 face à l’Espagne qui avait rassemblé « seulement » 12,7 millions de téléspectateurs.

Les réseaux sociaux

On finit par quelques chiffres sur les réseaux sociaux car l’Italie a explosé les compteurs (on a pu s’en apercevoir aussi sur la page Calciomio avec pas moins de 16000 abonnés supplémentaires depuis le début de la compétition), preuve de l’effet de surprise mais également de la passion qui entoure toujours cette Nazionale pendant les grandes compétitions.

1,8 millions : Comme le nombre d’interactions avec la page Facebook officielle de la Nazionale au cours de ces deux premières semaines, soit le total le plus élevé, à égalité avec l’équipe de France.

8 millions : Comme le nombre de personnes atteintes par la news qui a annoncé la victoire 2-0 face à la Belgique sur Facebook. Ce qui en fait la news la plus vue/lue sur Facebook, toutes équipes confondues.

1,2 millions : Comme le nombre d’activation du badge sous une photo de profil Facebook (Forza Azzurri) pour 300 millions de vues.

+5,5% : Comme le nombre d’abonnés supplémentaires sur la page officielle de la Nazionale, soit le total le plus élevé parmi les 24 équipes engagées.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Alex Sandro en larmes pour ses adieux à la Juventus

Huit joueurs annoncés sur le départ à la Roma

Stefano Pioli donne un indice sur l’après Milan AC

Naples tout proche de boucler Antonio Conte

Le Milan AC prêt à accueillir Paulo Fonseca

Avatar

Julien Braidotti

Rédacteur Roma



Derniers articles