Les chiffres du premier tiers de Serie A (partie 1)

Par Herman Ahouande publié le 18 Nov 2017
Crédits

0- Comme le nombre de points de Benevento depuis le début de saison. Voilà voilà.

1- Il y a une première fois pour tout et Diego Perotti l’a compris lorsqu’il a vu son pénalty repoussé par le poteau contre l’Udinese. Un premier rigore loupé qui le sort du coup du cercle très fermé des joueurs avec 100% de réussite dans cet exercice.

2- C’est le nombre d’équipes invaincues après 12 journées : le Napoli (10 victoires et 2 nuls) et l’Inter (9 victoires et 3 nuls). Pas une surprise si les deux clubs se retrouvent sur le podium, séparés par le champion en titre.

3- Déjà trois changements opérés sur les bancs de la Serie A ; le dernier en date, le remplacement de Ivan Juric par Davide Ballardini au Genoa. Avant lui, Diego Luis Lópes (Cagliari) et Roberto De Zerbi (Benevento) ont succédé respectivement à Massimo Rastelli et Marco Baroni. Et dire qu’il y aurait pu en avoir plus…

4- Quatre équipes peuvent encore améliorer leur position au classement en vertu de leur match de retard. Par la force des choses en effet, Sampdoria-AS Roma (3e journée) et Udinese-Lazio (12e journée) attendent de livrer leur verdict. Les deux voisins romains distancés d’un point se livrent d’ores-et-déjà à des calculs avant le derby du Colisée.

5- Avec le Torino en ce début de saison, la victoire a du mal à choisir un camp. Logique donc de voir les hommes de Mihajlovic garder sur leur tête la palme des matches nuls : 5 au total.

6- Malgré l’alerte jaune observé contre le Chievo au Bentegodi (0-0), la Napoli reste en tête de la Serie A. Ça fait six semaines que ça dure. Une performance appelée à perdurer ?

7- La Roma n’est que 5e au classement (avec un match de retard) mais les Giallorossi ont le mérite d’avoir la défense la moins perméable avec 7 buts concédés. Très rare pour être souligné. Costaud !

8- Il fallait être à la Dacia Arena pour vivre les émotions suscitées par cette pluie de buts ! Avec 8 réalisations, le match Udinese-Juventus est la rencontre la plus prolifique après les douze premières journées.

9- La SPAL est de retour dans l’élite et elle l’est vraiment. Avec neuf unités au compteur, l’équipe entraînée par Leonardo Semplici est le seul promu à l’abri d’une relégation pour l’instant. Encourageant

10- Comment ne pas souligner la performance en majuscule du Napoli en ce début de saison ? Après deux belles saisons sur le banc partenopeo, Maurizio Sarri semble vouloir franchir un cap cette saison, et ça se ressent dans les résultats de son équipe. Avec 10 victoires en 12 rencontres, Hamsik et co signent le meilleur départ all time des Azzurri en Serie A. Une prouesse à soutenir si le Napoli tient à accrocher le scudetto en fin d’exercice.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Felipe Anderson fait ses adieux à la Lazio

Le Milan AC privé d’un cadre face à la Salernitana

Pas d’offre pour Victor Osimhen

« Oaktree ne fera pas l’erreur du Milan AC avec Maldini et Massara », Marco Materazzi

Giorgio Chiellini vers un retour à la Juventus

Avatar

Herman Ahouande

Rédacteur



Derniers articles