Champions League : l’Atalanta pour un gros coup, la Lazio déjà éliminée ?

Par Matthieu Pianezze publié le 16 Mar 2021
Crédits

Après un match aller (défaite 0-1), qui a vu l’Atalanta réduite très rapidement à 10 suite à l’expulsion de Freuler, les hommes de Gasperini se rendent à Madrid pour y défier le Real le couteau entre les dents. La tâche s’annonce rude face à un ténor européen, qui certes ne réussit pas la meilleure saison de son histoire notamment sur le plan du jeu, mais qui garde un groupe de joueur à l’expérience colossale.

L’Atalanta est dans une dynamique positive en championnat et son effectif est quasiment au complet pour tenter de faire tomber l’ogre madrilène qui comme depuis le début de saison ne joue pas dans son mythique stade Santiago-Bernabeu. A voir les choix de Gasperini au niveau tactique, à l’aller il avait fait le choix du duo Muriel-Zapata devant avec Ilicic sur le banc. Ce soir avec Freuler suspendu, Pessina devrait redescendre d’un cran avec Pasalic auteur d’un doublé ce week-end derrière les colombiens. Le magique Ilicic devait encore une fois partir du banc. Sportiello sera aligné dans les buts à la place de Gollini auquel il a visiblement repris le rôle de numéro 1.

De son côté, la Lazio après avoir coulée mentalement et techniquement à l’aller, va tenter de réussir l’impossible en renversant le score de 4-1 sur la pelouse du Bayern Munich champion d’Europe en titre. Autant dire tout de suite, que l’espoir est infime pour la troupe d’Inzaghi, mais qu’il sera au moins demandé aux joueurs de montrer une toute autre attitude en n’hésitant pas à secouer un peu plus les Bavarois dans le jeu. Malgré sa prestation catastrophique à l’aller Musacchio devrait démarrer en défense. Escalante prendra place devant la défense au poste de Leiva. Devant Caicedo décisif face au Spezia, jouera avec Immobile afin de mettre en difficulté l’arrière garde allemande.

L’avis de la rédaction

Real Madrid-Atalanta : croire en l’exploit historique 

Il faut y croire ! Voilà ce que les tifosi de la Dea ont scandé aux joueurs avant leur départ en Espagne. Face aux hommes de Zidane, il faudra envoyer du jeu et le pressing devra être au point pour étouffer des madrilènes parfois très poussifs dans le jeu cette saison. Evidemment, il faut porter une grande attention à Karim Benzama blessé à l’aller, mais qui réussit une saison de feu en se montrant tueur devant les cages adverses. Après avoir enchanté l’Europa, la saison dernière, l’Atalanta peut viser un exploit colossal en remontant ce but d’écart concédé à l’aller.

Bayern Munich-Lazio : un peu d’honneur et de caractère s’il vous plaît 

Après avoir fait pâle figure à l’aller, la Lazio se doit de montrer une autre image certes face à une machine de guerre comme le Bayern. En effet, à l’image des prestations de Musacchio et Patric, les laziale ont semblé être des enfants face à des hommes. Pieds qui tremblent, pas d’impact dans les duels et un déchet technique inhabituel notamment pour Milinkovic-Savic et Luis Alberto. Absolument rien de positif à retenir de cette prestation. Si la chance de qualification est proche du néant, il est attendu une réaction d’orgeuil avec pourquoi pas une victoire de prestige pour l’honneur des tifosi.

Recevez chaque jour les actus du foot italien dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter quotidienne (gratuite)

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Matthieu Pianezze

Rédacteur



Derniers articles