CHAMPIONS LEAGUE/EUROPA LEAGUE : Des murs à faire tomber

Par Paul Vinay publié le 05 Nov 2019

Les équipes italiennes entrent dans la dernière ligne droite des phases de poules de la Champions League et de l’Europa League. La phase aller est terminée, place à la phase retour avec, évidemment, pour objectif pour les six clubs italiens engagés, une victoire. Si certains clubs comme la Juventus ou le Napoli peuvent obtenir leur qualification pour les huitièmes de finale en cas de succès, le constat est tout autre pour d’autres clubs comme la Lazio ou l’Atalanta. Dos au mur, les deux clubs affrontent le leader du groupe. L’Atalanta cherchera à inscrire son premier point en C1, voir sa première victoire dans cette compétition, mais la marche s’annonce haute face à Manchester City. En ce qui concerne les deux clubs restants, l’Inter et l’AS Roma, la situation est un petit peu différente. Si une victoire n’est pas obligatoire pour croire à un avenir européen en février prochain, ces derniers auront pour objectif de prendre au moins un point de leurs déplacements compliqués.

L’avis de la rédaction

Napoli – Salzbourg : Un match pour redresser la tête

Non, la crise n’est pas arrivée du côté du Napoli, mais la situation n’est pas idéale au moment de recevoir Salzbourg. Après la défaite ce week-end face à l’AS Roma, Aurelio De Laurentiis a décidé de garder toute l’équipe en ritiro toute la semaine, afin de préparer au mieux les deux matchs de la semaine. Leader de son groupe après la victoire à l’arrachée en Autriche, le Napoli peut officiellement valider son billet pour les huitièmes de finale en cas de victoire au San Paolo. Un billet à valider, une confiance à retrouver, avant que Carlo Ancelotti ne retrouve un homme qu’il connait bien, Thiago Motta, entraîneur du Genoa.

Dortmund – Inter : Faire chuter le mur jaune

Presque 30 ans jour pour jour après la chute du mur de Berlin, l’Inter va tenter de faire chuter le mur jaune de Dortmund. Après la victoire 2-0 à San Siro lors de la dernière journée, les hommes d’Antonio Conte vont essayer de récidiver face aux Allemands, et faire un grand pas vers une possible qualification pour la suite de la compétition. L’entraîneur italien va pouvoir compter sur le retour de Stefano Sensi après sa blessure, et surtout sur la doublette offensive, Lautaro Martinez-Romelu Lukaku. Le buteur belge a inscrit 9 buts, tandis que son collègue argentin a fait trembler les filets 7 fois, dont 2 fois en Champions League. Si une victoire n’est pas obligatoire pour les Interistes, une défaite les mettrait dans une situation compliquée, les obligeant quasiment à aller décrocher une victoire face à Barcelone lors de la dernière journée.

Lokomotiv Moscou – Juventus : Attention au piège

Le match à Turin est encore dans toutes les têtes. Surpris par les Russes, les Bianconeri ont été sauvés par un Paulo Dybala des grands soirs, permettant au club de garder la tête de la Poule D, devant l’Atlético Madrid. Pour ce déplacement en Russie l’objectif est clair, la victoire pour composter le billet pour les huitièmes de finale, et s’offrir une « finale » face aux Colchoneros dans trois semaines. Une victoire attendue pour Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers, tout en gardant dans un coin de la tête un autre match important à venir … la réception du Milan AC, dimanche soir !

Atalanta – Manchester City : Rien à perdre

L’apprentissage est dur, très dur pour Gian Piero Gasperini et ses joueurs. 3 défaites en 3 matchs, 4 points de retard sur le troisième de la poule. Le constat est donc simple, défaite interdite … face à Manchester City ! Et pourtant les joueurs de Bergame ont un coup à jouer au vu de ce qu’ils ont montré lors de la première période en Angleterre il y a deux semaines. Éviter une quatrième défaite pour aller ensuite chercher une qualification historique.

Lazio – Celtic : Encore des regrets ?

Dire que les Laziale pourraient prendre ce match « sans pression ». Et pourtant, deux défaites lors des deux déplacements de la phase aller … alors que les Italiens avaient ouvert le score lors de ces deux matchs. Au moment de recevoir le Celtic, les hommes de Simone Inzaghi sont troisièmes à 4 points du leader écossais et n’ont plus le droit à l’erreur. Et pour inverser la tendance les Romains comptent sur leur serial buteur, Ciro Immobile. L’international italien reste sur 9 buts lors des 8 derniers matchs, et compte bien arriver à la dizaine jeudi soir.

Mönchenglabdach – AS Roma : Poursuivre la série

Leader de sa poule, l’AS Roma n’a toujours pas connu la défaite en C3 cette saison, et peut frapper un gros coup en allant chercher la victoire en Allemagne, et se venger de l’injustice subie il y a deux semaines. Mieux, les Romains n’ont pas perdu depuis le 25 septembre dernier, soit 8 matchs, et sont toujours invaincus cette saison à l’extérieur ! Tout roule pour les Giallorossi, à condition de prendre une option sur la qualification avec un résultat positif jeudi soir.

 

Paul Vinay

Rédacteur



Lire aussi