C’est la reprise pour Cagliari !

Par Sébastien Madau publié le 15 Août 2021
Crédits

En terminant à la 16e place la saison passée, le Cagliari Calcio a limité les dégâts dans une saison où, malgré les ambitions initiales, la relégation en Serie B a failli être au rendez-vous. Le coach Leonardo Semplici, qui avait remplacé Eusebio Di Francesco en cours de saison, a été confirmé sur le banc sarde. Il aura pour mission de faire obtenir de manière plus sereine le maintien, voire de faire figurer les Rossoblù dans les dix premiers. Si Cagliari a réussi à conserver quelques-uns de ses meilleurs éléments (Cragno, Marin, Pavoletti, Joao Pedro), il n’a pas réussi (ou voulu?) à faire l’effort pour conserver Nainggolan. Quand aux Uruguayens, il est demandé à l’un (Godin) d’accepter une baisse de salaire s’il veut rester tandis que le lien semble rompu avec l’autre (Nandez).

Les nouveautés

– Kevin Strootman (OM) : Il est la bonne surprise du mercato estival en Sardaigne, sous forme de prêt. L’international néerlandais était en manque de temps de jeu à l’OM. Mais nul doute que pour un club du niveau de Cagliari son expérience sera d’une grande utilité.

– Boris Radunovic (Atalanta) : Une fois la permanence d’Alessio Cragno acquise, Cagliari n’est plus en quête d’un nouveau numéro 1 mais d’un numéro 2. Le rôle aurait pu, comme la saison passée, être assuré par Vicario, mais ce dernier a voulu plus de temps de jeu et jouer les premiers rôles dans un club de Serie A : Empoli. Du coup, Cagliari a recruté auprès de l’Atalanta le Serbe Boris Radunovic, qui a les capacités pour tenir ce rôle d’appoint.

– Dalbert Henrique (Inter) : Tout comme Strootman, la venue en prêt de Dalbert Henrique est une manière pour le joueur de se relancer après une expérience à l’Inter et divers prêts sans trop de relief (Fiorentina, Rennes). Pour Cagliari, c’est l’occasion de récupérer un joueur de qualité dans un club qui vise d’autres objectifs que le haut du tableau. Peut-être enfin une solution durable au sein de la défense sarde, point faible depuis de trop nombreuses saisons.

– Altare (Genoa) : Alors que plusieurs départs se sont (Klavan, Rugani, Pisacane) ou vont (Godin, Waluciewicz, Lykogiannis) s’opérer en défense, Cagliari a tenu à opérer quelques paris d’avenir en défense en recrutant le jeune Giorgio Altare. Il pourra servir en cas de pépin.

Les départs

– Radja Nainggolan (Inter) : Sa potentielle venue a rythmé le mercato sarde. Une fois son contrat résilié avec l’Inter, les tifosi rossoblù devaient penser que l’affaire était conclue. Sauf que… finalement le Ninja est retourné au pays pour s’engager au Royal Antwerp. Sans aucun doute, un impair dans la campagne d’été tant ce type de joueur pouvait apporter à son club de cœur.

– Giglielmo Vicario (Empoli) : La saison passée, il avait bien rempli son rôle de numéro 2 lors des absences pour blessures et Covid du titulaire Alessio Cragno. Ce dernier étant sur le départ, Vicario se voyait lui succéder dans la hiérarchie. Jusqu’à ce qu’il constate que Cragno était conservé et qu’il n’aurait toujours pas d’espace. Direction Empoli.

– Karel Despodov (Ludogorets) : Prêt sur prêt pour le jeune espoir bulgare à qui sa chance n’a jamais été véritablement donnée. Du coup, de l’eau est venue dans le gaz et l’attaquant a demandé à être transféré. Demande approuvée.

– Matteo Tramoni (Brescia) : Un défi trop important pour le jeune corse habitué à la Ligue 2 française ? Si Matteo Tramoni a eu un petit peu de temps de jeu avec Eusebio Di Francesco, il a disparu des radars lors de la venue de Semplici, qui a plutôt fait confiance aux vieux briscards pour l’opération maintien. Cagliari a donc choisi de le prêter en Serie B, tout en gardant la main, sans option d’achat pour Brescia.

– Alfred Duncan (Fiorentina) : La bonne surprise des prêts hivernaux. Son expérience a été plus qu’utile dans l’entreprise folle pour le maintien. On a même parlé de la possibilité qu’il reste en Sardaigne cette saison. Il s’en est finalement retourné en Toscane.

– Andrea Sottil (Fiorentina) : Assurément une des jeunes éléments de l’effectif aux meilleures potentialités de la saison passée mais qui, malheureusement, s’est blessé à mi-saison et n’a jamais pu revenir. C’est la Fiorentina, son club qui l’avait prêté, qui aura la chance de voir s’il confirme, ou pas.

– Daniele Rugani (Juventus) : Sa venue, alors qu’il était barré à la Juventus, devait permettre un échange donnant donnant. Pour sauver le club de la relégation et permettre au joueur de regagner du temps de jeu. Au final, le joueur a été honnête mais d’autres ont bien plus pesé que lui dans le déclic. Retour sous la Mole.

– Arturo Calabresi (Bologna) : Deux petits bouts de match et puis s’en va à Bologne. Le club n’a pas levé l’option d’achat.

– Kwadwo Asamoah : Plus dans le rythme, l’ancien joueur de la Juventus et de l’Inter a conclu son prêt bon ami avec Cagliari. Sans plus.

– Ragnar Klavan : Arrivé de Liverpool il y a trois saisons, le défenseur estonien, irrégulier mais volontaire, est allé au bout de son contrat. Et s’en allé sans faire de bruit.

– Fabrizio Caligara (Ascoli): Recruté comme espoir, à la Juventus, Caligara qui la Sardaigne sans jamais vraiment avoir eu sa chance. Du coup, après un prêt à Olbia (Serie C) c’est à Ascoli, où il a été prêté la saison dernière en Serie B, qu’il s’est plu. Et a demandé à rester.

L’équipe type

Cagliari (3-5-2) : Cragno ; Ceppitelli, Godin, Carboni ; Zappa, Deiola, Strootman, Marin, Dalbert ; Joao Pedro, Pavoletti. Entraîneur : Semplici.

Sébastien Madau



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.