Cengiz Under, la dernière chance pour s’affirmer ?

Par Théo Rizzo publié le 30 Jan 2020

Auteur d’une grande préparation et d’un début de saison encourageant avec l’AS Roma, ce nouvel exercice 2019-2020 de Serie A devait être celui de la confirmation pour Cengiz Under. Arrivé il y a deux ans et demi dans la capitale italienne, le Turc commençait à s’imposer dans l’effectif de l’AS Roma. Malheureusement, une blessure contractée avec sa sélection début septembre et quelques mauvaises prestations en tant que titulaire ont posé quelques doutes sur sa permanence dans la capitale.

Des prestations en demi-teinte et des contestations

25 août 2019, la Roma reçoit le Genoa à l’Olimpico pour le compte de la première journée de championnat. Six minutes, c’est le temps qu’il faut à Under pour se jouer de la défense génoise, avant de crucifier le portier rossoblu. Déjà auteur de plusieurs excellents matchs amicaux, l’ailier de la louve est alors en pleine bourre. Le jeu prôné par Fonseca semble lui aller à merveille et les signes encourageants des saisons précédentes commencent doucement à se confirmer. Parce que du talent, le Turc en a à revendre, en témoigne sa prestation XXL face à l’Équipe de France où il avait grandement contribué à la victoire des siens face aux hommes de Deschamps.

Malheureusement, lors d’un retour en sélection en septembre dernier, Under a été victime d’une blessure musculaire à la cuisse droite. Un temps d’arrêt de presque deux mois où le numéro 17 de la Roma avait été obligé de ronger son frein à l’infirmerie. Une longue attente pendant laquelle Under avait dû essuyer de nombreuses critiques des tifosi de la Roma après avoir posté une photo de lui sur les réseaux sociaux ; où il apparaissait en train de faire un salut militaire avec le maillot giallorosso. Dans le même temps, Nicolo Zaniolo replacé à droite par Fonseca brillait dans son couloir, en apportant agressivité et vivacité à la Roma.

La blessure de Zaniolo, une nouvelle chance de briller pour le Turc

Plusieurs fois critiqué par Fonseca pour son manque d’apport dans le jeu lors de son retour de blessure, Under n’a jamais retrouvé une place de titulaire. Cantonné à un rôle de remplaçant, ses apparitions en Europa League ou en championnat n’ont jamais réjoui pleinement l’entraîneur portugais. À tel point que le Turc était annoncé partant lors de ce mercato hivernal. Le Milan AC, Manchester United ou encore Everton étaient d’ailleurs sur les traces du jeune joueur de 22 ans. Toutefois, avec la blessure de Nicolo Zaniolo jusqu’en fin de saison, combinée à l’affaire Politano, le jeune ailier bénéficie d’une nouvelle chance de démontrer à son entraîneur l’étendue de son talent. À nouveau buteur face au Genoa il y a une dizaine de jours et étincelant lors du derby romain contre la Lazio (où il a mis Lulic dans sa poche tout le match), Under commence à reprendre confiance et à se montrer à nouveau décisif. Au plus grand bonheur de la Roma qui malgré l’arrivée probable de Carles Perez (FC Barcelone) a grandement besoin de son talent turc pour espérer accrocher quelque chose en Europa League, ainsi qu’une place qualificative à la prochaine Champions League.

Théo Rizzo

Rédacteur



Lire aussi