Catania Calcio, clap de fin ?

Par Christophe Malcangi publié le 27 Mai 2020

Plus que quarante-huit heures. Voici ce qu’il resterait pour connaître l’avenir simple et définitif du Calcio Catania. D’ici ce court laps de temps le Tribunal de la ville devrait décider si le club historique fondé en 1908 devra se contraindre à fermer boutique ou s’il pourra encore temporiser grâce à une proposition de reprise, celle offerte par des entrepreneurs siciliens de la ‘S.I.G.I. S.p.A.’ (Sport Investment Group Italia). Après la démission des deux tiers de la direction (vice-président et directeur général), des discussions cruciales pour le club historique se jouent dans les actuels instants.

Une situation périlleuse qui découle, en premier lieu et sans contestation possible de la crise du Covid-19 qui a paralysé l’économie de la région, mais aussi d’une gestion financière lourdement contestable avec une dette atteignant un plafond de près de 15 millions d’euros depuis une montée en escalade sur la dernière décennie.

Colère des supporters, attente froide des joueurs

La majeure partie des joueurs et membres du staff rossazzurri n’ont pas encore reçu les salaires des mois de janvier et février, ce qui a déjà contraint le club à être pénalisé par deux points de pénalité (un par mois) sur la saison en cours. En sachant que le championnat devrait reprendre d’ici l’été. Le droit judiciaire actuellement attribué à chaque joueur est de pouvoir obtenir la résolution de leur contrat d’ici le 20 juin. Reste à savoir si les intéressés agiront immédiatement ou attendront le verdict du tribunal.

La semaine dernière, ce sont les groupes de tifosi qui ont décidé de manifester pacifiquement leur mécontentement. « Vous paierez tous, vous paierez tout. Sauvez le Catania ». Le capitaine du club Marco Biaganti s’est exprimé dans le même temps sur les réseaux sociaux. « Oui je dors mal, oui j’y pense beaucoup, allons-nous y arriver? L’estomac est noué, le coeur bat fort. Certaines histoires d’amour ne peuvent pas se terminer. L’heure n’est pas venu de se rendre. »

Y a-t-il une lumière au bout du tunnel ?

Il est bon de préciser que la situation de Catania Calcio peut trouver un recours administratif puisque son plus probable repreneur a décidé de se positionner sérieusement sur le dossier. La S.I.G.I a affirmé son intention de souhaiter se procurer l’entièreté des parts du Calcio Catania, dont le centre sportif ‘Torre del Grifo Village’ qui constitue un point clé de la négociation. Par ailleurs c’est un système à actionnariat qui est proposé avec une ouverture au versement de fonds étrangers, pour l’avenir. Pour le moment les actionnaires qui composent la société représentent une dizaine de représentants, le plan d’investissement s’élèverait par ailleurs à une somme de 55 millions d’euros, le capital augmenterait de près d’un million d’euros.

Si absence de miracle et en cas de faillite du Catania Calcio, la balle finirait dans le camp du maire de la ville, puisque le titre sportif du club se retrouverait, selon les normes de la Fédération du football, dans les mains de la commune. Le maire de Catania pourrait ainsi démarcher auprès d’entreprises et associations sportives citadines afin d’inscrire une équipe de la ville dans le championnat de Serie D. Les couleurs rouges et bleues de la ville pourraient ainsi être toujours représentées sur un terrain de football, mais dans les mains d’un nouveau consortium. Un peu à la manière de leurs cousins proches, le SSD Palermo…

Christophe Malcangi

Rédacteur référent pôle news



Lire aussi