Le carton vert du fair-play arrive en Serie B

Par Matteo Pogliani publié le 22 Jan 2016

Carton Vert en Serie B

La Lega Serie B a finalement réussi à mettre en oeuvre un projet qui lui était cher depuis un certain moment : celui de doter les arbitres de Serie B d’un carton vert en plus des cartons jaunes et rouges déjà connus. Toutefois, ce carton vert ne présente pas du tout la même finalité que les deux autres, il n’est en aucun cas punitif envers un joueur, un entraîneur, voire un dirigeant. Ce carton a « une valeur exclusivement symbolique et a été mis en place pour récompenser des gestes non ordinaires, mais spéciaux et exemplaires ». Si l’on reprend l’essence même de ce nouveau carton, on remarque qu’il vise tout particulièrement des situations qui ne sont (malheureusement) pas communes ou toujours présentes sur un terrain de foot, c’est-à-dire des situations où joueurs et entraîneurs font preuve de respect et de fair-play, dans un sport qui en a vraiment besoin pour préserver ses valeurs. L’idée est donc celle d’une gratification, symbolique et non numéraire, de telles attitudes. Une sorte de récompense personnelle en tant qu’homme outre qu’en tant que joueur, membre d’une équipe, d’un club, d’un sport. Et surtout d’une culture sportive qui ne doit pas s’effriter avec le temps. Ce « carton pour les bons » ne devrait pas être spécial, mais devenir une normalité, car cela signifierait que le foot a retrouvé ses valeurs qui en faisaient sa beauté primaire.

Le football actuel, et aussi plus spécifiquement le Calcio, a sans aucun doute besoin de retrouver cette unité dans une culture sportive commune, une culture qui est avant tout chose celle du respect des autres, du fair-play et de la responsabilité sociale. L’Association Italienne des Arbitres a, bien évidemment, donné une réponse positive à cette proposition de la Lega Serie B, tant l’idée est louable. Dans un championnat qui a connu l’an passé un trop grand nombre d’expulsions et de sanctions, la dimension symbolique de ce carton vert était forcément la bienvenue. Dans un Calcio écorché tantôt par des scandales, tantôt par des actes de supporters au combien déplacés, des gestes ou paroles de joueurs ou entraîneurs qui ne devraient pas avoir de place sur un terrain de foot, la prise de conscience humaine d’une culture sportive commune, et de la responsabilité sociale qui en découle, est indispensable. Fair-play (non pas financier dans ce cas) et respect des autres doivent être des mots d’ordre. Ce carton vert n’a bien sûr qu’une finalité symbolique, ne rapportant pas de points bonus ou autres avantages. En effet, cela nécessiterait une modification du règlement du football. Pourtant, la visibilité que présente désormais un sport comme le foot dans les médias est un fait réel, à la portée des plus grands mais surtout des plus petits. Pour ceux qui vont au stade, l’histoire est la même. Ainsi, ce carton vert permet de montrer l’exemple à suivre sur un terrain, et c’est sans aucun doute l’un des points les plus importants de cette nouvelle mesure adoptée. Peut-être justement, faudrait-il que les arbitres le donnent aux joueurs ou entraîneurs en cours de match et non en fin de match, afin justement que tout le monde puisse voir et comprendre le comportement qu’il faut avoir. Mais l’on se réjouit déjà de cette première importante avancée, en espérant une prochaine utilisation en Serie A et dans les autres championnats du monde.

 

Matteo Pogliani

Rédacteur



Lire aussi

Auguri Diego !

Cher Diego, Joyeux 60e anniversaire ! 1984. Qu’il semble loin le temps où, banni d’Espagne, […]