Pourquoi Candreva est indiscutable en Nazionale ?

Par Antoine Martin publié le 05 Juin 2016
Crédits

Candreva

Malmené en club cette saison malgré un statut de titulaire indiscutable, Antonio Candreva aurait pu faire les frais de la décevante saison de la Lazio. Incapables de se qualifier pour une compétition européenne, les Laziales ont galéré jusqu’au bout pour atteindre une place en première moitié de tableau. Pourtant, la Lazio va emmener 3 joueurs à l’Euro ce qui en fait le deuxième club (avec l’AS Roma) le plus représenté dans la Nazionale (derrière la Juve). Marchetti, Parolo et donc Candreva seront du voyage, et quand on regarde de plus près les statistiques et le potentiel de l’indéboulonnable Antonio, on comprend mieux ce qui a poussé Conte à en faire un de ses éléments majeurs. A la Lazio depuis 2012, Candreva est un fidèle serviteur à l’état d’esprit irréprochable qui jouera en toute logique son 200ème match avec les biancocelesti la saison prochaine.

Le milieu polyvalent par excellence

De plus, si sa régularité fait des merveilles, il est une formidable solution d’adaptation face aux imprévus. Basé comme un milieu droit aux qualités de débordements d’un ailier, il est aussi assez physique et adroit techniquement pour jouer plus bas mais aussi dans l’axe comme meneur de jeu. Candreva a également déjà évolué à gauche en club, n’ayant pas une vitesse dévastatrice pour jouer dans un couloir, son aisance technique lui permet de varier son jeu et de s’adapter aux exigences du coté qu’il occupe. Adroit des deux pieds et doté d’une vision du jeu au dessus de la moyenne, Antonio a définitivement gagné sa place lors des matchs couperets de l’Italie face à la Croatie en qualification. Le joueur formé à Ternana marque à l’aller puis égalise au retour sur penalty (1-1 lors des 2 rencontres). Atout complémentaire donc, Candreva n’a pas peur des grands rendez-vous.

Des statistiques d’attaquant

Alors certes Antonio Candreva tire les penaltys avec la Lazio cette saison, néanmoins le milieu romain a marqué 32 buts sur les 3 dernières années de Serie A soit un de moins qu’Eder (33) notre « bomber » pour l’Euro. Offensivement c’est un homme dangereux qui n’hésite pas à provoquer et à aller au duel en un contre un, il a une bonne frappe de loin et une bonne qualité de centres qui lui ont permis de délivrer 5 passes décisives cette saison. Voilà surement pourquoi Conte, Pioli et Simone Inzaghi préfèrent l’utiliser sur le front de l’attaque : Candreva est capable de marquer, d’être décisif ! Au travers de toutes les blessures et les pépins endurés par les milieux azzurri, cet « inconnu » du grand public français pourrait apparaître comme le meneur d’hommes d’une Nazionale en manque cruel de leader. L’étape qui sépare les bons joueurs des grands joueurs pour Antonio ?




🔥 Les sujets chauds du jour :

Cesare Prandelli prodige un sage conseil à Gianluca Scamacca

Federico Chiesa pourrait débuter sur le banc face à la Croatie

Coup dur pour l’Italie, Federico Dimarco forfait face à la Croatie

« Après Italie – Espagne, mes certitudes sur l’équipe nationale ont vacillé », Marco Tardelli

« La Croatie le pire adversaire possible », Capello met en garde l’Italie

Avatar

Antoine Martin

Rédacteur



Derniers articles