CALCIOSTORY – Juventus-Milan AC 1994 : le jour où les Rossoneri sécurisaient le Scudetto à Turin

Par Yacine Ouali publié le 06 Jan 2021
Crédits

Ce soir, le Milan AC reçoit la Juventus dans l’un des premiers vrais matches du titre. Cette partie rappelle celle du 6 mars 1994, quand un Milan AC surpuissant allait à Turin affronter une Juventus en embuscade. Dans ce match, il y aura tout : un but bizarre, de l’engagement, une polémique, et un résultat venant sceller la course au titre. Calciomio vous emmène donc en 1994, au temps de l’âge d’or du calcio.

Un match du titre comme on les aime

En mars 1994, le Milan AC et la Juventus ne se livrent pas encore une course au titre à proprement parler. À la 25ème journée de la saison (qui se jouait sur 34 matches avec des victoires à 2 points), les milanais comptent 6 points d’avance sur les turinois.

À ce moment, les rossoneri sont sur un nuage. Une seule défaite en championnat (3-2 contre une belle Sampdoria), et une défense de fer : premier but encaissé à la 8ème journée, 8 buts encaissés avant la rencontre contre la Juventus. Avec Baresi, Costacurta et compagnie sur le terrain, la vie est tellement plus facile…

Du côté turinois, la donne est un peu différente. Avant la 26ème journée, le club compte 3 défaites et fait beaucoup trop de nuls (10 avant de recevoir les milanais). Cependant, l’espoir règne dans le Piémont en mars 1994. Baggio est en pleine bourre, Conte gouverne le milieu, et le jeune et regretté Fortunato impressionne.

Au matin du 6 mars 1994, une Juventus en embuscade reçoit donc un Milan AC conquérant, mais prudent. Si les turinois gagnent, ils reviennent à quatre points. Quand on voit comment les milanais ont géré le reste de leur saison, les regrets deviendront éternels pour la Juventus…

Sur le terrain, une rencontre fermée

Au Delle Alpi, les rossoneri de Fabio Capello entrent en bombant le torse. Et ils ont raison : ils sont sur une série de 6 victoires consécutives, et n’ont encaissé qu’un seul but sur les… dix derniers matches !

Sur le terrain, le match est fermé, les occasions se font rares. Les équipes se regardent, se jaugent. En première mi-temps, la Juventus marque un but sur hors-jeu contesté, et Peruzzi sort une grosse parade pour préserver le nul. Quelques autres situations chaudes, mais rien de bien croustillant : les hommes de Trapattoni tiennent la dragée haute à ceux de Capello.

C’est en seconde période que l’histoire s’écrit. Desailly teste à nouveau Peruzzi, puis, sur un coup franc anodin à la 60ème minute, le milanais Eranio devance la défense de la Juventus et dévie le ballon juste assez pour le mettre hors de portée de Peruzzi. À ce moment, le Milan AC compte provisoirement 8 points d’avance sur son rival du jour.

D’un coup, le match s’emballe. Quelques échauffourées éparses éclatent dans les gradins, et Baggio perd son calme face aux fautes répétées des milanais. Le match se termine dans une ambiance électrique.

Éternels regrets pour la Juventus, soulagement à Milan

Milan AC 42 points, Juventus 34 points. Tel est le classement après ce match du titre qui ne dit pas encore son nom à la 26ème journée.

Après la partie, les dynamiques s’inversent drastiquement pour les deux équipes. Le Milan AC finit la saison sur les rotules, lui qui a aussi la Champions League à gérer. Deux victoires de suite contre la Sampdoria et l’Inter laissent place à une folle série de deux défaites et quatre nuls (d’affilée, entre les deux défaites).

À Turin, voir les milanais enchaîner deux victoires de plus après celle à Turin ne tue pas l’espoir. Les turinois se reprennent. À la fin de la 28ème journée, le Milan AC a 46 points et la Juventus 37. Les turinois grignotent sur la Sampdoria, et se lancent à l’assaut du fort nommé Milan.

Sur les six dernières journées de championnat, pendant que les rossoneri font deux défaites et quatre nuls, les turnois font quatre victoires et deux nuls, dont un mémorable 6-1 contre la Lazio.

À la fin du championnat, le Milan AC atteint difficilement les 50 points, tandis que la Juventus en reste à 47. Les deux nuls de la fin de la folle remontée des turinois n’auraient rien changé : avec deux points de plus, ils en seraient à 49 points. Ainsi, plus le temps avance, plus les choses deviennent claires : le Milan AC a sécurisé le Scudetto dès la 26ème journée, en réalisant le suprême affront de le faire à Turin, chez l’ennemi.

Ce soir, le même scénario se répètera peut-être

À San Siro toute à l’heure, c’est un tournant de la saison qui va certainement se jouer. Les deux clubs ne le mesurent peut-être pas encore, mais en fonction de qui emportera les trois points, la réalité de la fin de saison pourra être bien différente. La Juventus peut éventuellement entamer une nouvelle remontée vers un dixième Scudetto d’affilée, et le Milan AC peut la stopper net, et devenir l’équipe qui mettra fin à l’hégémonie piémontaise sur l’Italie.

Au fond, ce Milan AC – Juventus de 2021 peut être, à bien des égards, le Juventus – Milan AC de 1994 (résumé ci-dessous). Aux joueurs de rendre ce match historique.

 

Yacine Ouali



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.