CALCIOSTORY : Juventus-FC Porto 1984, le premier sacre européen de Platini

Par Hugo Ledroit publié le 17 Fév 2021
Crédits

A l’occasion du huitième de finale de C1 opposant la Juventus au FC Porto, Calciomio vous propose de revenir sur une rencontre mythique entre les deux clubs en Coupe d’Europe. Le 16 Mai 1984 au stade Saint-Jacques de Bâle, les Bianconeri remportent la Coupe des Coupes contre le FC Porto (2-1). Il s’agit alors du deuxième trophée européen de l’histoire du club après la Coupe UEFA 1977 et du premier pour Michel Platini.

Les regrets de 1983 et le départ de deux bandiere 

La fin de saison 1982/1983 fut forte en émotion pour la Juventus. Après une malheureuse défaite en finale de la Coupe des Champions contre Hambourg, les Bianconeri doivent dire au revoir à deux bandiere Dino Zoff et Roberto Bettega deux protagonistes du premier titre européen du club : la Coupe UEFA 1977. De plus les hommes de Trapattoni ont du laisser le Scudetto à l’AS Roma qui se qualifie donc pour la Coupe des Champions 1983/1984. Vainqueur de la Coppa d’Italia 1983, les Turinois doivent se contenter de disputer la Coupe des vainqueurs de coupes pour la saison qui arrive. Néanmoins, la Juventus peut compter sur Michel Platini étincelant lors de la saison précédente avec 20 buts inscrits en Serie A. L’équipe est également composée de plusieurs cadres de l’équipe d’Italie championne du monde en 1982 comme Antonio Cabrini, Marco Tardelli, Paolo Rossi, Gaetano Scirea ou encore Claudio Gentile. La Vieille dame peut donc viser le Scudetto mais aussi la victoire finale en Coupe des coupes.

Un parcours semé d’embûches

La Juventus début la campagne européenne en affrontant les Polonais du Lechia Gdansk. Les Bianconeri passent le premier tour facilement en remportant les deux matches 7-0 à domicile et 2-3 à l’extérieur. Le 8ème de finale s’annonce plus compliquée puisque la Juventus prend le Paris Saint-Germain vainqueur de la Coupe de France 1983 contre le FC Nantes. L’équipe parisienne est composée de nombreux grands joueurs dont Luis Fernandez, Dominique Rocheteau ou encore le magicien yougoslave Safet Susic. Le match aller au Parc des Princes débute mal pour les hommes de Trapattoni puisque le PSG ouvre la marque par l’intermédiaire de Courriol à la 39ème minute. En seconde période la Juventus réussit à marquer deux buts grâce à Boniek et à Cabrini avant que Ngom n’égalise à la dernière minute. Score final 2-2, la Juventus réalise plutôt un bon résultat à l’extérieur avant de recevoir le PSG au Communale. L’expérience italienne aura raison du jeune PSG puisque le match retour donnera lieu à un 0-0 qui qualifie la Vieille dame pour les 1/4 de finale. Les têtes turinoises se tournent vers la Finlande car la Juventus affronte la surprise de la compétition : le Haka Valkeakoski. Cela ne sera pas non plus une mince affaire pour la Fidanzata d’Italia car elle sera obligée d’attendre la 90ème minute et un but de Vignola pour l’emporter en Finlande au match aller. Au match retour, Marco Tardelli débloquera la situation dès la 15ème minute pour assurer la qualification pour les 1/2 finale. La Juventus atteint le dernier carré de la compétition et affronte Manchester United. Le premier acte a lieu à Old Trafford et se conclut par un match nul 1-1 avec une ouverture du score bianconera avant que Davies n’égalise pour United. Le suspens reste entier pour le match retour. Au stadio Communale, Boniek ouvre la marque à la 13ème minute mais Manchester égalise par l’intermédiaire de Whiteside à la 70ème minute de jeu laissant entrevoir une éventuelle prolongation. C’est finalement Paolo Rossi qui libère la Juventus à la 90ème minute de jeu et envoie son équipe vers une deuxième finale européenne consécutive après celle de C1 en 1983 contre Hambourg.

Le premier titre européen et international de Michel Platini avec la Juventus

Le 16 Mai 1984, la Juventus se retrouve face au FC Porto en finale au Stade Saint-Jakob de Bâle en Suisse. Giovanni Trapattoni aligne le onze suivant : Tacconi dans les buts, Scirea, Gentile, Brio et Cabrini en défense, Bonini, Tardelli, Vignola, Platini et en attaque le célèbre duo Boniek-Rossi. En face, le FC Porto a aussi une belle équipe composée de joueurs de la sélection portugaise qui ira jusqu’en 1/2 finale de l’Euro 1984. Le scénario de la rencontre se joue en première mi-temps puisque dès la 12ème minute de jeu Vignola fait un numéro et perce la défense adverse pour inscrire un but d’un tir croisé imparable pour Ze Beto le gardien de Porto. Les Lusitaniens réagissent et égalisent par l’intermédiaire de leur numéro 8 Sousa qui conclut une superbe action collective. Malheureusement Tacconi, surpris par un rebond, ne peut arrêter la balle. Les Bianconeri reprennent l’avantage grâce à Boniek qui profite d’une bourde de Ze Beto pour inscrire le but du 2-1. Le tournant de la rencontre est surement l’arrêt spectaculaire de Tacconi devant une tête de Sousa juste qui permet à la Vieille dame de garder son avantage à la pause. La seconde mi-temps s’annonce tendue et elle le sera puisque les vice-champions du Portugal 1984 poussent pour égaliser. Malgré la pression des Portugais, ce sont bien les coéquipiers de Michel Platini qui remportent la Coupe des Coupes dans un stade en folie rempli de tifosi juventini. Ce trophée européen marque alors le début des conquêtes européennes et internationales pour Platini puisque derrière cette C2 1984, l’ancien stéphanois remportera la Coupe des Champions en 1985 ainsi que la Coupe Intercontinentale la même année. Le FC Porto se relèvera de cette défaite en finale trois ans plus tard en remportant la Coupe des Champions en 1987.



Hugo Ledroit



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.