CALCIOSTORY : Italie-Pays de Galles 2003, le soir où Inzaghi a vu triple

Par Hugo Ledroit publié le 20 Juin 2021
Crédits

A l’occasion du troisième et dernier match de poule de l’Italie contre le Pays de Galles ce soir, Calciomio vous propose de revenir sur une rencontre mémorable entre les deux sélections. Le 6 Novembre 2003 à San Siro, l’Italie reçoit ainsi les Gallois dans le cadre des éliminatoires pour l’Euro 2004 pour un match décisif.

Une Nazionale en situation périlleuse

L’Italie démarre la campagne de qualification pour l’Euro 2004 en Septembre 2002 quelques mois après le traumatisme de l’élimination contre la Corée du Sud en huitième de finale du mondial 2002. Arrivé sur le banc de touche de la Squadra Azzurra après l’Euro 2000, Giovanni Trapattoni doit ainsi remobiliser un groupe qui a vécu consécutivement la finale perdue de l’Euro 2000 contre la France et le fiasco sud-coréen.

La tâche peut sembler difficile même si l’effectif est de grande qualité avec de nombreux joueurs de grande classe. L’Italie se retrouve alors avec le Pays de Galles, la Finlande, la RF Yougoslavie (Serbie-et-Monténégro) et l’Azerbaidjan dans son groupe de qualification. A première vue la poule semble peu relevée mais les Azzurri connaitre un début plus que moyen dans ces qualifications pour l’Euro portugais.

Malgré une victoire inaugurale contre l’Azerbaidjan à Bakou (0-2), l’Italie réalise deux contre-performances à la suite. Tout d’abord un match nul à domicile contre la Serbie-et-Monténégro (1-1) avant de perdre à Cardiff contre les Gallois sur le score de 2-1. La Nazionale a alors pris uniquement quatre points sur neuf possibles dans ce début de campagne. La qualification directe pour l’Euro 2004 est alors menacée puisque le Pays de Galles se retrouve premier après avoir fait un carton plein lors des trois premières journées. Mais la situation est davantage dangereuse puisque la place en barrage est également envisageable pour la Serbie-et-Monténégro qui concurrence les Italiens.

Une rencontre décisive pour la qualification

Lorsque cet Italie-Pays de Galles arrive le 6 Novembre 2003, il faut dire que l’Italie s’est à peu près relevée après ces débuts difficiles. Depuis la défaite en terre galloise, la Squadra Azzurra a su battre deux fois la Finlande pour ainsi se retrouver à la deuxième place avec dix points sachant que les coéquipiers de Ryan Giggs étaient encore en tête avec douze points. Le calcul est alors simple : une victoire et l’Italie se dirige vers une qualification directe pour l’Euro 2004.

Les hommes de Giovanni Trapattoni n’ont donc pas le choix et doivent absolument l’emporter contre un Pays de Galles séduisant et surprenant depuis le début des qualifications. L’ambiance monte vite du côté de San Siro en cette soirée du 6 Novembre 2003 puisque près de 65 000 tifosi s’entassent dans l’enceinte milanaise pour encourager leur équipe nationale.

Pour affronter les Gallois, les Italiens présentent le onze suivant : Buffon, Nesta, Zambrotta, Panucci, Cannavaro, Zanetti, Perrotta, Camoranesi, Vieri, Inzaghi et Del Piero. De leur côté les Gallois arrivent à Milan avec leur équipe complète composée de Jones, Delaney, Page, Savage, Pembridge, Koumas, Hartson, Bellamy, Giggs et de Speed.

Le show Inzaghi pour lancer l’Italie vers l’Euro

Le match débute de manière folle avec une première occasion galloise à la sixième minute de jeu. Panucci fait une grossière erreur défensive en déviant un ballon de la tête pour Ryan Giggs qui se retrouve seul face au gardien avant de butter sur un Gianluigi Buffon en état de grâce. La rencontre est définitivement lancée lorsque Bobo Vieri place une tête qui passe juste au-dessus des cages galloises à la 20ème minute de jeu. Le Pays de Galles se procure une nouvelle occasion à la 30ème minute de jeu avant que l’Italie ne soit à deux doigts de l’ouverture du score à la 42ème minute. Del Piero lâche un missile qui finit sur la barre transversale qui remet le ballon dans les pieds de Bobo Vieri. Ce dernier passe le ballon à Perrotta qui trouve le poteau.

En deuxième mi-temps l’Italie trouve enfin la faille à la 59ème minute de jeu. Del Piero dévie le ballon de la tête pour Vieri qui place une reprise s’écrasant sur le poteau. Inzaghi, tel un renard des surfaces, reprend le ballon pour le mettre au fond des filets. Quatre minutes plus tard, la Nazionale double la mise avec un nouveau doublé d’Inzaghi qui reprend un centre pour creuser l’écart. L’attaquant du Milan AC, en état de grâce, inscrit un triplé après une nouvelle occasion majestueuse orchestrée par l’attaque italienne. Vieri centre pour Camoranesi qui d’une tête transmet le ballon pour Inzaghi qui place le ballon au fond des filets pour la troisième fois de la soirée. Del Piero inscrira un quatrième but anecdotique sur un penalty à la 75ème minute provoqué par Zambrotta.

L’Italie s’impose 4-0 contre le Pays de Galles et passe ainsi à la première place de leur groupe de qualification devant les Gallois. La Nazionale ne lâchera plus la tête du classement, synonyme de qualification pour l’Euro au Portugal, et finira première avec 17 points devant le Pays de Galles deuxième avec 13 points. Les coéquipiers de Ryan Giggs échoueront en barrages contre la Russie tandis que l’Italie ne passera même pas les poules du championnat d’Europe après une nouvelle désillusion après celles de l’Euro 2000 et de la Coupe du monde 2002.

 

Recevez chaque jour les actus du foot italien dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter quotidienne (gratuite)

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Hugo Ledroit



Derniers articles