CALCIOSTORY : Italie-Lituanie 2006, une rentrée compliquée pour les champions du monde

Par Hugo Ledroit publié le 31 Mar 2021
Crédits

À l’occasion du match de qualification pour le mondial 2022 au Qatar entre l’Italie et la Lituanie, Calciomio revient sur une rencontre opposant les deux équipes ayant eu lieu en 2006 dans un contexte un peu particulier. En effet, il s’agissait du retour de la Nazionale en compétition officielle après le sacre mondial de 2006 dans le cadre de la première journée des éliminatoires de l’Euro 2008. Retour sur ce Italie-Lituanie du 2 Septembre 2006 au San Paolo de Naples.

Le début de l’ère Roberto Donadoni

Après le sacre mondial de 2006 en Allemagne, Marcello Lippi décide de démissionner et laisse ainsi son poste de sélectionneur à Roberto Donadoni. L’ancien joueur du Milan AC n’a pourtant pas une grande expérience sur le banc de touche hormis ses expériences à Livourne et au Genoa qui n’ont pas non plus laissé de souvenirs incroyables. La tâche est lourde surtout lorsque l’on succède à un monument du football italien de l’aura de Lippi qui a été en plus sacré champion du monde quelques semaines plus tôt.

La pression ou peut-être le relâchement après la fabuleuse aventure germanique apparait pour le premier match amical de Donadoni en tant que sélectionneur de la NazionaleEn effet, l’Italie perd à domicile contre la Croatie sur le score de 0-2. Un retour devant le public italien décevant pour les champions du monde qui montre ainsi la difficulté du travail qui se présente pour le nouvel entraineur.

La Squadra Azzurra n’a pas d’autre moyen que de réagir car les éliminatoires pour l’Euro 2008 en Suisse et en Autriche approchent à grand pas. Surtout que le groupe de qualification s’annonce difficile avec la présence de la France, de l’Écosse, de l’Ukraine, de la Lituanie, de la Géorgie et des Iles Féroé. Rendez-vous donc le 2 Septembre pour la première journée au stade San Paolo de Naples pour affronter la Lituanie.

Fabio Cannavaro, le retour du capitaine champion du monde dans sa ville natale

Ce 2 Septembre 2006 est un jour un peu particulier pour Fabio Cannavaro car en effet le capitaine champion du monde va jouer avec l’Italie à Naples sa ville natale. Un évènement fort surtout après la consécration du 9 Juillet 2006. D’ailleurs le joueur du Real Madrid n’a pas hésité à fêter cela avec le peuple napolitain dès le mois de juillet 2006. Néanmoins ce soir là c’est bien sur le terrain que le capitaine italien va retrouver Naples qui plus est à l’occasion d’un match de qualification pour l’Euro 2008.

Pour cette rencontre, Fabio Cannavaro est bien sûr aligné comme titulaire en défense. L’ancien joueur de la Juventus est accompagné de Buffon, Grosso, Barzagli, Oddo, Pirlo, De Rossi, Gattuso, Perrotta, Inzaghi et de Cassano pour cette première journée de qualification pour l’Euro suisso-autrichien. Côté Lituaniens, nous retrouvons une vieille connaissance du nom de Marius Stankevicius. Ce défenseur international lituanien joue à l’époque en Italie à Brescia et effectuera par la suite une honorable carrière dans le pays de Dante.

Niveau ambiance dans la stade, le San Paolo est plein à craquer de 60 000 tifosi ravis de retrouver une équipe championne du monde et surtout du football de haut niveau à Naples. Il faut dire qu’à l’époque le Napoli remonte petit à petit de son dépôt de bilan subi lors de l’année 2004. L’ancien club de la légende Diego Armando Maradona remonte les échelons petit à petit et évolue ainsi en Serie B avec une certaine Juventus reléguée à la suite de l’affaire Calciopoli. 

L’Italie tombe dans le piège lituanien

Malheureusement la premier match officiel au pays après le sacre mondial ne va pas se passer comme prévu. Considérée comme une jeune et petite nation du football européen, la Lituanie va donner du fil à retorde aux champions du monde en titre. Dès la 21ème minute de jeu, les Lituaniens ouvrent la marque grâce à une splendide action collective conclue par Danilevicius.

Néanmoins les 60 000 tifosi ne lâchent pas leur équipe championne du monde et donnent de la voix pour que l’Italie revienne au score. C’est chose faite à la 30ème minute de jeu grâce à un véritable but de renard des surfaces dont seul Pippo Inzaghi a le secret. Le San Paolo exulte et pense ainsi que la Nazionale a fait le plus dur et n’a plus qu’à marquer un second but pour définitivement sceller la victoire et les trois points.

Malheureusement, le score en restera là. L’Italie débute sa campagne qualificative pour l’Euro timidement. Quelques jours plus tard les hommes de Roberto Donadoni se prendront même une sévère correction (3-1) par l’équipe de France à Saint-Denis. Il faudra attendre l’avant dernière journée contre l’Écosse et une victoire de l’Italie dans un scénario fou (1-2) pour voir la Nazionale valider son billet pour l’Euro 2008.

Malheureusement l’aventure suisso-autrichienne sera une réelle déception avec une élimination en 1/4 de finale contre l’Espagne malgré le fait d’être sorti du groupe de la mort composé de la France, des Pays-Bas et de la Roumanie. Cette élimination prématurée entrainera l’éviction de Roberto Donadoni mais surtout le retour de Marcello Lippi.

Pour la Lituanie ce match nul en Italie représente un des plus grands exploits de cette jeune sélection. Cette dernière se fera notamment remarquer deux années plus tard lors des éliminatoires pour le mondial sud-africain en débutant la campagne qualificative avec trois victoires en trois matches.

 

 

Recevez chaque jour les actus du foot italien dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter quotidienne (gratuite)

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Hugo Ledroit



Derniers articles