CALCIOSTORY : Ce Lazio-Bayern de 1974 et cette Champions League jamais disputée

Par Boris Abbate publié le 22 Fév 2021
Crédits

Il y a tout juste 47 ans, la grande Lazio de Maestrelli, Chinaglia ou encore Frustalupi était sacrée championne d’Italie lors de la saison 1973-1974. Un sacre décroché avec brio et panache, qui aurait normalement du permettre à l’équipe laziale de disputer la plus grande des compétitions européennes la saison suivante. Mais suite aux tragiques incidents intervenus lors de la réception d’Ipswich Town en Coupe de l’UEFA, la Lazio fut bannie de toutes Coupes d’Europe cette année-là.

Pour contenter les milliers de tifosi qui avaient malheureusement réservé leur billet pour le début de cette C1, la direction laziale organisa alors un match amical de gala contre le Bayern champion d’Allemagne et champion d’Europe. Un match qui restera la seule et unique rencontre de prestige européen disputé par cette grande Lazio 74.

La Lazio paye les frais des incidents face à Ipswich Town

Retour un an plutôt. Le 7 novembre 1973. Les 16ème de finale de la Coupe de l’UEFA battent leur plein, et la Lazio s’est lourdement inclinée par 4 buts sur la pelouse des Anglais d’Ipswich Town. Le match retour se joue alors à l’Olimpico de Rome, et plus de 45 000 tifosi se sont pressés au stade pour espérer assister à une remontée historique de leur équipe. Le constat est alors très simple à effectuer : la Lazio doit au moins en passer 4 à son adversaire pour espérer accrocher les prolongations et pourquoi pas renverser la situation par la suite.

Et ce calcul est dans toutes les têtes des joueurs laziale, qui se déchainent littéralement sur les buts anglais, avec qu’une seule idée en tête : marquer le plus vite possible pour vraiment croire à l’exploit. Et en à peine 43 secondes de jeu, le miracle se produit. La Lazio ouvre le score par l’intermédiaire de Garlaschelli, puis elle fait rapidement le break avant la pause. Et c’est tout un stade et tout un peuple qui se met à rêver.

Pourtant, la suite fait plutôt office de vrai cauchemar pour tout bon supporter laziale qui se respecte. Et elle fait même office d’une bonne tragédie historique et amer pour le football italien en général. Puisque lors de ce Lazio-Ipswich, l’équipe de Chinaglia ne se verra pas accorder un pénalty plus qu’évident suite à un arrêt avec les mains d’un défenseur anglais sur sa ligne de but. Tandis que quelques minutes plus tard, les Anglais obtiendront et transformeront un pénalty beaucoup trop litigieux pour être sifflé…

Deux faits de jeux plus que grotesques, qui empêcheront la Lazio de rêver à la qualification, et qui surtout déchaîneront les joueurs laziale et les supporters dans les tribunes. A tel point que plusieurs incidents notables arriveront pendant et après la rencontre. Sur la pelouse et dans les vestiaires entre les joueurs des deux équipes, sur la pelouse avec des intrusions de tifosi et plusieurs jets de projectiles, mais aussi en dehors du stade avec plusieurs violents affrontements avec les forces de l’ordre. Une soirée noire pour le football italien.

Une décision finale qui tarde et qui tarde

Une soirée noire, qui coutera très cher pour la Lazio. Car après ce match et cette élimination face à Ipswich, l’UEFA va lourdement sanctionner le club romain pour tous les incidents survenus ce soir là. Et la sanction est plutôt dure à avaler. Car la Lazio va tout simplement être exclue de toutes les compétitions européennes la saison suivante. Terrible.

Heureusement, à l’époque, rien n’est perdu d’avance. Et le club laziale compte bien faire appel suite à cette lourde décision de l’UEFA. Et la direction la Lazio est même plutôt confiante pour espérer recevoir une sanction beaucoup plus clémente. Et pour cause, le club de Tottenham s’est lui vu de nouveau ré-intégré dans les compétitions européennes suite à son appel, quelques semaines après des incidents similaires survenus lors d’un match européen face à Feyenoord.

La saison 1974-195 débute ainsi, la Lazio est championne d’Italie en titre, mais son destin européen n’est toujours pas fixé. Et le jour du tirage au sort de la C1 de cette même saison, l’équipe de la capitale italienne est pourtant bien présente dans les urnes. Pire encore, le 18 septembre la compétition doit officiellement commencer. Pour ne pas être prise de court et pour rester dans les règles qu’imposent l’UEFA, la direction laziale va alors tout normalement entamer les préparatifs du premier match de cette C1. Les derniers détails administratifs avec le CONI et l’Olimpico sont réglés et peaufinés, et tout est prêt pour le début de la compétition laziale.

L’unique choc « européen » de cette Lazio championne d’Italie 74

Mais la décision de l’UEFA finit enfin par arriver. Et c’est un énorme choc pour la Lazio, car son appel est rejeté et l’équipe va bel et bien devoir regarder cette C1 à la télévision. Avec un stadio Olimpico déjà préparé et loué, et pour atténuer la désillusion des supporters, le club romain va alors organiser un match amical de renom face à la plus grande équipe du moment : le Bayern. Un match au cours duquel la Lazio va vaillamment tenir tête aux Champions d’Europe, avec un match nul d’un but partout. Un match amical qui frustrera encore plus le peuple laziale, car cette Lazio 74  était visiblement capable de tenir tête à n’importe quelle équipe d’Europe…



Boris Abbate

Rédacteur



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.