CALCIOMERCATO : Pjanic prolonge, Dzeko va l’imiter, Marchisio pense au Portugal

Par Rémi Falvo publié le 22 Août 2018

C’est officiel

-L’Inter se sépare à titre temporaire d’un de ses jeunes : Matteo Rover. L’Italien, né en 1999, part s’aguerrir un an à la LR Vicenza Virtus en Serie C. Probablement espère-t-il avoir sa chance au mieux l’année prochaine dans son club formateur. De la même façon, les nerazzurri ont lâché un autre pensionnaire de sa primavera à un club de Serie C, c’est Alessandro Mattioli qui rejoint Cuneo, à la recherche du temps de jeu et d’une expérience digne de ce nom, qu’il n’aurait pas eue en restant à Milan.

Miralem Pjanic sera juventino jusque 2023! C’est du moins ce que stipule son nouveau contrat, le liant au club turinois. Le dossier était en attente depuis quelques semaines, c’est au moins un problème à régler en moins pour la Vecchia Signora.

Ca chauffe

-L’Espagne n’en a pas encore fini avec son mercato, comme le démontre l’attitude du FC Séville à propos de Iago Falque. Le cub du Torino cherchant à vendre des joueurs, en vain pour l’instant, il pourrait satisfaire la volonté du club Espagnol pour renflouer ses caisses. La somme évoquée par les journalistes de Tuttomercato est de l’ordre d’une bonne quinzaine de millions d’euros. Autre granata sur le départ : Adem Ljajic. L’attaquant plait à deux clubs turcs, Trabzonspor et le Besiktas. Et pour finir, c’est M’Baye Niang qui pourrait quitter l’Italie pour rejoindre l’Espagne, car Leganes aurait proposé au Torino un prêt avec obligation d’achat à partir d’un certain nombre de présences. Mais attention au Lokomotiv Moscou qui est aussi sur le dossier.

-Après le FC Séville, c’est le Betis Séville qui vient faire son mercato en Italie. Le club Espagnol s’intéresse de près à deux joueurs que connaissent bien les interiste : Joao Mario, et surtout Rafinha. Pas de chiffres communiqués pour l’instant, il faut que l’imbroglio soit réglé de part et d’autre pour y voir plus clair.

Edin Dzeko se dirige vers une prolongation de contrat avec l’AS Roma. Le meneur de l’attaque romaine verrait son contrat se terminer désormais dans 3 ans, avec une prime de 5 millions d’euros sur 3 ans engagée dans la signature de ce contrat.

-Et si l’avenir de Claudio Marchisio était aux côtés de Claudio Ranieri au Sporting Portugal? C’est une possibilité réalisable dans le cas où, Ranieri serait confirmé entraîneur du club lisboète. Car Marchisio a donné sa parole, il est prêt à rejoindre l’autre Claudio, Ranieri. Reste à savoir si le petit prince aura la patience d’attendre la nomination de Ranieri, ou s’il cèdera aux offres répétées venant de l’AS Monaco.

Rémi Falvo

Rédacteur



Lire aussi