CALCIOMERCATO : Joronen arrive à Brescia, la Serie A dégraisse, Barella à un orteil de l’Inter…

Par Michaël Magi publié le 12 Juil 2019

C’est officiel

– Brescia tient son portier. Il s’agit du géant finlandais Jesse Joronen. Jusqu’alors engagé avec le FC Copenhague, le gardien de 26 ans, pourtant courtisé par plusieurs clubs de Premier League, a cédé aux insistances du Président Cellino, et a signé pour 3 ans, moyennant une contrepartie de 2,5M€ (hors bonus, estimés à 2,5 M€). Son mètre 97, ainsi que sa capacité à jaillir dans les pieds, sans peur d’y perdre des dents, devrait pousser Enrico Alfonso sur le banc, en dépit d’une saison dernière remarquable.

– Recruté la saison dernière, libre de tout contrat, Ivan Marcano quitte déjà l’AS Roma et retourne là où l’herbe était déjà verte… Dans son ancien club de Porto, qui déboursera 3 M€ pour le retrouver. Il ne reviendra pas de sitôt puisqu’il a signé pour 4 ans.

– Après une saison contrastée où il aura pas mal ciré le banc à la Cremonese, le jeune espoir belge Xian Emmers ira guérir son mal du pays à Beveren l’année prochaine. L’Inter l’a prêté au club belge avec option d’achat (dont on ignore le montant).

Ça chauffe

– Ça bout, même… Barella va, sauf catastrophe improbable, enfin signer dans son club de coeur : l’Inter. Sa visite médicale serait prévue pour ce vendredi. La transaction, un poil alambiquée, se décompose comme suit : un prêt de 12 millions avec obligation d’achat, valorisée à hauteur de 25 M€, auxquels s’adjoignent 8 derniers petits millions, sous forme de bonus divers. Croisé dans la soirée à l’aéroport de Milan-Linate, le joueur s’est arrêté pour lâcher un bref mais efficace : « Je suis content ».

– Brulant ? Ou pas… pour Jordan Veretout qui continue de faire tourner la tête des prétendants. La Roma a mis 18 M€ sur la table ; ce ne sera pas suffisant pour convaincre les dirigeants de la Fiorentina qui en attendent au moins 7 de plus. Le Milan a bien tenté d’inclure Biglia dans une éventuelle transaction. Problème : le salaire de l’argentin dépasse de loin des capacités de la trésorerie toscane… Pour l’instant, le joueur trottine presque en marge du groupe et il est acté qu’il ne partira pas en tournée américaine avec ses futurs ex coéquipiers.

– Selon Ferrero, il faudra débourser pas moins de 25 millions pour acquérir Dennis Praet. Le Milan, désormais conduit par un Giampaolo qui n’a pas oublié son belge favori, s’est semble-t-il découragé. Leicester en a profité pour déposer sous le pas de la porte une offre d’un peu plus de 20 M€. Il faudra attendre un peu pour voir si l’offre est apte à convaincre un Ferrero qui travaille actuellement à la cession du club et rêve de récupérer une équipe de Palerme en déshérence. Le défenseur central Joachim Andersen était quant à lui dans l’avion pour Lyon. Il devrait signer dans les prochaines heures. En contrepartie, l’OL paiera 24 M€+6M de bonus.

– La Lazio espérait faire coup double hier, en signant Lazzari et Jony Rodriguez. Si le premier a passé sa visite médicale, le second a été retardé par des petits problèmes administratifs. Rien de très grave. L’ailier gauche de Malaga devrait passer cette traditionnelle visite vendredi. Si tout se passe bien, il paraphera son contrat. Le transfert est estimé à 2,5M€.

– On sait qu’Everton rêve de s’attacher les services de Moïse Kean (offre de 40 M€ en approche). On sait que la Juventus n’a pas franchement l’intention de céder l’un des plus grands espoirs nationaux. Brescia, qui rêve de bâtir un effectif capable de maintenir l’équipe en Serie A, sans trop serrer les dents, sonderait la Direction bianconera pour obtenir le prêt du joueur : une formule qui serait à même de plaire à tout le monde et garantirait au joueur une saison pleine, pour accélérer sa maturation.

Michaël Magi



Lire aussi