Calabria, un latéral plein de promesses

Par Guedid Mohamed publié le 22 Sep 2015
Crédits

calabria

Comme on dit, un malheur peut parfois mener à un bonheur. Lorsque samedi soir, Ignazio Abate a été obligé de sortir sur blessure après 17 petites minutes, Siniša Mihajlović a fait rentrer le tout jeune Davide Calabria alors que même les plus fidèles suiveurs du Milan auraient parié sur le polyvalent Poli. Pari osé mais remporté haut la main par l’entraîneur serbe. Mais avant de rentrer dans le vif du sujet faisons connaissance avec le bonhomme.

Sachez déjà que comme son nom ne l’indique pas, il est originaire de Lombardie et plus précisément de Brescia. Calabria a fait toutes ses classes dans les équipes de jeunes rossonere et a été lancé comme beaucoup de joueurs de son âge la saison dernière par un Inzaghi soucieux de partir sur une bonne note. Par la suite, le jeune latéral qui peut jouer aussi bien à droite qu’à gauche a fait une campagne de matches amicaux très intéressante cet été en sortant de belles perfs’ notamment face aux stars du Real Madrid. Autant dire qu’il a donné raison au staff rossonero qui a préféré le garder dans l’équipe première au lieu de le prêter avec les risques que l’on connait.

Samedi donc, le jeune Calabria a déboulé sur la pelouse de San Siro pour la première fois avec les grands, mais il en était à son second match en Serie A en comptant sa brève apparition contre l’Atalanta lors de la dernière d’Inzaghi. Sans se dégonfler, il a directement été à l’origine de l’ouverture du score des siens grâce à une combinaison avec Kucka suivi d’un centre qui a mené à l’ingénieuse talonnade de Bonaventura à Bacca. Ensuite, il s’est attelé à sa tâche première en faisant plusieurs interceptions et en remportant des face-à-face déterminants. C’est simple, il n’a rien laissé à Quaison et à tous ceux qui se sont aventurés sur son territoire. Voici donc à quoi se résument les vrais débuts de ce jeune latéral polyvalent, bon dans les phases offensives grâce notamment à une excellente qualité de centre sans pour autant oublier qu’il est avant tout un défenseur. Une véritable cure de jouvence et une lueur d’espoir qui n’est pas sans rappeler les débuts de De Sciglio il y a quelques années. D’ailleurs avec De Sciglio, Abate, Antonelli et donc Calabria, le poste d’arrière latéral est aujourd’hui une des seules certitudes du Milan qui dispose de quatre joueurs aux profils différents et formés au club qui plus est. En ce qui concerne notre héros du jour, il devra bien sur encore apprendre de ses « grands frères ». A Mihajlović de le couver bien au chaud sur le banc tout en lui octroyant quelques matchs par-ci par-là. Un apprentissage étape par étape qui lui permettra peut-être à moyen terme d’être titulaire dans son club de toujours.



Guedid Mohamed

Rédacteur Milan



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.