Caicedo à l’Inter, une pige de 5 mois ? (1/2)

Par Nadhem Korbi publié le 02 Fév 2022
Crédits

L’arrivée de Felipe Caicedo à l’Inter a surpris ceux qui ont suivi le dernier mercato. Le club est déjà bien armé devant. Son attaque est la meilleure du championnat italien. Pour les Nerazzurri, il y avait besoin de se renforcer en urgence. Entre transferts et blessures, ils n’avaient que Dzeko, Lautaro et Sanchez comme solutions sur le front offensif. La marge de manœuvre était donc réduite. Il fallait trouver un joueur qui accepte de terminer la saison avec l’Inter et qui ne coûte pas cher. Le choix de Caicedo semble le bon dans cette logique. Son club, le Genoa, désire aussi le relancer après un début d’exercice compliqué. Tout le monde en sort gagnant.

Correa et Satriano out

L’Inter a commencé la saison avec cinq attaquants. C’est déjà beaucoup pour seulement deux places dans le onze de départ. Cependant, tout a changé après le début d’année. Le prometteur Martin Satriano est allé dénicher du temps de jeu du côté de Brest en Ligue 1. Il n’a joué que 33 minutes lors de la première partie de la saison. Trop peu pour assurer un apprentissage qui permet un avancement alors qu’il n’a que 20 ans. L’Inter voulait l’envoyer en prêt en Italie. Pas d’offres et vu que Brest s’est montré très intéressé, le joueur a alors donné son feu vert.

De plus, la blessure de Joaquin Correa a activé la sonnette d’alarme. Avec quatre attaquants, l’Inter pouvait terminer la saison calmement. Mais le club ne pouvait se permettre de prendre le risque de jouer la Serie A, la Champions League et la Coppa Italia avec trois joueurs seulement en ligne d’attaque. Le mercato hivernal était une belle bouffée d’air pour renforcer le secteur offensif. Il fallait trouver un profil qui n’est pas cher. En outre, le joueur convoité doit être opérationnel dès le premier jour sans avoir besoin d’un temps d’adaptation. Felipe Caicedo possède tous ces avantages. Il a beaucoup joué en Italie mais aussi sous la houlette de Simone Inzaghi.

Un transfert qui arrange toutes les parties

Il n’y avait aucun besoin de négocier avec le Genoa. Les Rossooblù cherchaient déjà une porte de sortie pour l’Equatorien. Ce dernier n’a pris part qu’à 9 matchs cette saison pour un petit but. Malheureusement, il n’a pas été épargné par les blessures musculaires. En même temps, Mattia Destro carbure parfaitement et les espoirs italiens Kelvin Yeboah et Roberto Piccoli viennent de débarquer au club. Le Genoa n’avait donc plus besoin de Caicedo, du moins pour le moment. L’Inter a donc demandé un prêt sec pour terminer l’exercice en prenant en charge son salaire. L’ex de la Lazio voulait aussi changer d’air pour, probablement, revenir plus fort. Il pourrait avoir l’occasion de faire souffler Dzeko qui ne jouera certainement pas tous les matchs. Le plus important est que Caicedo aura une occasion de jouer en Champions League ou encore d’étoffer son palmarès avec un trophée en fin de saison. L’Inter est bien partie pour conserver son titre national par exemple. Sans oublier que le club est encore en lice dans deux autres compétitions. L’Equatorien s’apprête à vivre cinq mois plein d’événements avant de revenir au Genoa en fin de saison.

 



Avatar

Nadhem Korbi

Rédacteur



Derniers articles

Recevez les meilleures Actu du Calcio par email

Calciomio est le seul média 100% foot italien. Renseignez votre email pour recevoir un email quotidien avec les meilleures actualités.