Cagliari, quelques raisons d’espérer : la défense (2/3)

Par Sébastien Madau publié le 01 Fév 2022
Crédits

Après une première partie de saison ratée (trois victoires, huit nuls, douze défaites), Cagliari n’est pas totalement détaché du premier non-relégable (-1 de Venezia qui compte toutefois un match en retard). Si les Sardes veulent disputer un 7e championnat de Serie A consécutif, ils devront redoubler d’efforts pour tenter de renverser la vapeur. L’histoire récente montre que le défi n’est pas impossible. Il reste quelques motifs d’espoirs pour les Rossoblù. Parmi eux, retrouver une solidité défensive qui fait cruellement défaut.
18 décembre 2021. Fabio Maresca siffle les trois coups de sifflet. Et met fin à une correction que vient d’infliger l’Udinese à Cagliari sur sa pelouse de l’Unipol Domus (ex Sardegna Arena). Les joueurs sardes rentrent au vestiaire la tête basse et sous les quolibets. Deux d’entre eux peut-être plus que les autres.

Le grand chamboulement en défense

En effet, Cagliari a terminé la rencontre avec Diego Godin et Martin Caceres en défense. Une défense qui a pris l’eau de toute part. Ulcérés par la prestation des Uruguayens au statut d’internationaux, les dirigeants font passer le mot : ni Godin ni Caceres ne doivent refouler la pelouse jusqu’à la fin de saison ni porter le maillot rossoblù. Ce sera chose faite. Diego Godin a rejoint l’Atletico Mineiro au Brésil tandis que Martin Caceres, au placard, s’est finalement engagé lors de l’avant-dernier jour de mercato à Levante en Espagne.
Une fois les deux « pointures » décevantes écartées, c’est en la jeunesse que la confiance est placée pour renverser la tendance et, enfin, conjurer le sort d’un club handicapé chaque saison par les performances de sa défense, lui empêchant de prétendre à sortir de la zone rouge. Depuis sa remontée en Serie A, le nombre de buts encaissés se passe de commentaires : 76 en 2017 ; 61 en 2018 ; 54 en 2019 ; 56 en 2020 ; 59 en 2021 et déjà 44 cette saison après 23 journées.

Confiance en la jeune garde

Désormais la défense possède une moyenne d’âge sous la barre des 24 ans. Les cadres Luca Ceppitelli (32), Dalbert (28) et Charalampos Lykogiannis (28) sont loin d’être à leur meilleur niveau. Du coup, la jeune garde a pris les clés du camion. Dans un schéma (3-5-2) à trois défenseurs centraux et deux latéraux, Andrea Carboni (20), Matteo Lovato (21) et Raoul Bellanova (21), Giorgio Altare (23) et Gabriele Zappa (22) engrangent du temps de jeu. Ces jeunes pousses ne feront pas de miracles, d’autant plus qu’il est prouvé qu’une animation défensive concerne l’ensemble des joueurs sur la pelouse. Toutefois, ils peuvent compter sur un élément fondamental: la confiance de leur entraîneur.
En effet, avec 21 présences, Andrea Carboni, jeune talent issu du centre de formation de Cagliari mais qui demande à être encadré, a régulièrement été positionné dans le Onze de départ (91%). L’autre point de fixation sur lequel compte Walter Mazzarri est Matteo Lovato dans une sorte de « donnant-donnant ». Le joueur se retrousse les manches pour aider le club à se sauver et celui-ci lui offre du temps de jeu, avant son retour de prêt en juin prochain à l’Atalanta.
Depuis l’humiliation subie face à l’Udinese, la défense « new look » de Cagliari a encaissé 6 buts en 5 matchs. Soit une moyenne de 1,2 but par match entre la 19 et la 23e journée. Bien mieux que les 2,1 encaissés en moyenne lors des 18 premières journées. Pour atteindre l’objectif du maintien en fin de saison, il faudra non seulement conserver cette moyenne mais tenter de l’améliorer par des clean sheet (un seul cette saison lors d’un 0-0 à l’Hellas) qui pourraient corriger ce manque cruel de victoires (seulement trois).
Alors qu’il ne reste que quinze rencontres avant l’issue de la saison, la solution semble bel et bien axée sur le collectif. Réponse à partir de dimanche sur le terrain de l’Atalanta.
_
A lire :
Cagliari, quelques raisons d’espérer : le mercato (1/3)
– Cagliari, quelques raisons d’espérer : la défense (2/3)
– Cagliari, quelques raisons d’espérer : Joao Pedro le sauveur ? (3/3)

Recevez chaque jour les actus du foot italien dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter quotidienne (gratuite)

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Sébastien Madau



Derniers articles