C1 – Antonio Conte : « Nous méritions plus que cela. Maintenant, il faut aller de l’avant »

Par Rafaele Graziano publié le 11 Déc 2019

La réaction d’Antonio Conte était attendue suite à la défaite subie à domicile face à une équipe remaniée de Barcelone. Voici les déclarations de l’entraîneur nerazzurro aux micros de Sky Sport : « Capello a raison, nous en avons eu des occasions de gagner, et non pas qu’un peu. Ce qui nous a manqué c’est un soupçon de cynisme et de précision pour concrétiser ce que nous créions. Sincèrement, je n’ai pas grand chose à reprocher à mes joueurs ce soir, ils ont vraiment tout donné… Seul le but nous fait défaut. Et au contraire, nous avons pris ce but qui nous a littéralement achevé car il est arrivé au moment où nous étions au maximum de nos efforts ».

Y a-t-il une erreur sur le deuxième but ?

« Ce sont des images qui font mal (l’action étant visionné dans le studio), psychologiquement cela nous a achevé; nous étions en train de presser, de pousser, pour marquer. Je suis navré, surtout pour les joueurs car ils ont tout donné et car ils sont en train de tout donner alors que la période n’est pas facile. Je suis désolé également pour l’atmosphère qu’il y avait ce soir, et je voudrais remercier les tifosi qui nous ont encensé du début à la fin. Je suis désolé, pour tout ce qui avait été créé… Cela pouvait finir autrement, au vu du groupe de qualifications je pense que nous méritions un quelque chose de plus de par les prestations effectuées, mais quand tu ne passes pas le premier tour, il faut que tu retrousses tes manches et que tu continues à travailler pour faire grandir tes joueurs, même du point de vue de l’expérience pour certains matchs. Il faut se relever et reprendre  notre route ».

Maintenant il est possible de se concentrer sur le championnat…?

« En arrivant ici, nous voulions continuer plus loin. Nous ne méritons pas l’élimination et nous en sommes très déçus. Mais j’ai dit à mes joueurs qu’il faut lever la tête, ils font actuellement un travail important en cette période si difficile. Il manque deux rencontres avant la trêve de Noël, et je ne pense pas au mercato de janvier, mais plutôt à récupérer certains joueurs car ils me sont utiles. Sur l’instant, ils ont géré la chose avec beaucoup de sang froid et je tiens à le souligner car j’ai vu tout de même énormément de déception dans leurs regards. »

Rafaele Graziano



Lire aussi