Bonaventura, le retour de l’âme milanista ?

Par Marco Pacini publié le 02 Déc 2019

Il y a un an, Giacomo Bonaventura se blessait, une opération du genou l’écartait des terrains pour plus de 200 jours. Son retour initialement prévu pour juillet a néanmoins engendré quelques rechutes. Mais dorénavant, Jack semble avoir stabilisé sa situation. Serait-ce un symbole de relance pour le Milan AC ?

Le retour d’une bandiera

Arrivé il y a presque 5 ans au Milan AC, l’italien en provenance de l’Atalanta est plus qu’apprécié au club. Pendant son absence, le club n’a pas réellement trouvé d’alternative au trentenaire, en effet, le joueur sait aussi bien être régulier que débloquer des situations difficiles. Avec le temps, il a toujours montré une grande combativité.

Cette saison, Jack a été titularisé deux fois et a fait son entrée en jeu quatre fois. Lors du dernier match, Bonaventura a encore affirmé son retour, en inscrivant d’une sublime frappe, le but égalisateur contre le Napoli. Par ailleurs, si le joueur maintient le niveau de jeu démontré lors de ce match, on peut s’attendre a une titularisation systématique du joueur. Totalement idolâtré par la Curva Sud, c’est un joueur qui ne fait jamais polémique. Son tempérament serein et calme va très certainement être utile au Milan de Pioli, qui a souvent tendance à être en difficulté lorsqu’il est sous pression.

D’autre part, le joueur est une assurance technique pour le club lombard, lors des saisons dernières, lui et Suso ont été les clés du système de jeu milanais. Ces deux joueurs font partie des rares membres de l’effectif capables de dribbler efficacement.

Tactiquement, un retour important?

Le retour de Jack tombe à pic, en effet depuis le début de saison, Giampaolo comme Pioli ont réellement eu du mal à gérer efficacement le secteur offensif. Rebic et Leão n’emballent pas particulièrement et Piatek est dans un total manque de confiance, Bonaventura arrive donc comme un joueur sûr de lui, globalement une valeur sûre pour les rossoneri.

De plus, le dernier match a montré que la combinaison Bonaventura/Hernandez sur le côté gauche fonctionne à la perfection. Bonaventura permet à Hernandez de monter, dédoubler afin de délivrer un maximum de centre. Le genre de choses qu’il était presque impossible de faire avec Leão par exemple, qui prend beaucoup de place sur l’aile. De plus, Jack est un joueur polyvalent il peut aussi bien jouer sur l’aile, en attaque qu’au milieu.

Son retour peut-être aussi un élément déclencheur du réveil de Suso, l’espagnol est très vivement critiqué depuis le début de saison, mais étonnamment lorsque les deux joueurs sont alignés, on observe un jeu plutôt complémentaire. La formation du Milan AC sera donc bouleversée par ce retour en force. Le Turc, Hakan Çalhanoglu risque notamment de perdre sa place malgré un excellent début de saison

Bonaventura a déclaré à la fin de Milan-Naples; « Dans ce but? Il y a tout, des mois de travail, de souffrance car je voulais jouer le plus vite possible. Pour moi c’est beaucoup d’émotion, ce but représente l’envie que je voulais donner ce soir« , Jack est donc heureux de pouvoir refouler les terrains et les tifosi rossoneri ne peuvent que s’en réjouir.

Néanmoins, le joueur a déjà trente ans, Jack a montré qu’il avait toujours le niveau. Mais le club va devoir songer à un avenir pour son secteur offensif, en totale perdition ces dernières années. Le retour du joueur italien va donc très certainement bouleverser les futurs choix de Pioli, affaire à suivre.

Marco Pacini

Rédacteur pour Calciomio.



Lire aussi