Buteurs retrouvés, Serie A au top ?

Par Louis Megel publié le 31 Oct 2017
Crédits

 

Nous avons déjà les têtes de série, les killers au sang froid. Si pour certains marquer des buts sonne comme une habitude, d’autres comme Ciro Immobile ont connu des passages plus creux. Mais en ce moment ils sont tous dans une forme exceptionnelle. Dans cette catégorie on peut ranger notamment Higuain, Dzeko, Dybala, Mertens, Belotti et bien sûr Icardi. Ces 7 là représentent la crème des buteurs du Calcio et n’ont absolument rien à envier aux dits « meilleurs attaquants d’Europe ». Sur les 760 matchs du championnat dernier, ils sont impliqués dans 223 buts des 1126 inscrits dans tout l’exercice; c’est à dire 19,86% des buts ! De plus, tous hormis Dybala ont inscrit plus de 20 buts la saison passée, pour retrouver trace d’une telle performance il faut remonter à la saison 1997/1998 où Bierhoff, Ronaldo, Baggio, Batistuta, Del Piero, Montella trustaient les six premières places dans cet ordre. Tandis que cette saison c’est déjà une implication directe dans 82 buts des 319 inscrits soit 25,87% des buts !

Les briscards toujours d’attaque

Mais notre championnat ne se résume pas à un petit groupe de tueurs en série, chaque équipe, dans chaque match, est vulnérable, susceptible de se faire punir à la première occasion ou elle-même de punir son adversaire. Notamment les anciens, les vieux briscards ceux qui ne vont plus aussi vite que fut un temps mais qui ont une science du placement et un flair exceptionnel, qui leur permet d’être au bon endroit au bon moment pour piquer. Notamment Quagliarella qui a réussi la prouesse de marquer au moins un but à 35 des 40 équipes qu’il a affronté en Serie A, en tout ça fait 114 buts depuis ses débuts en championnat. Son compatriote Borriello aussi aimerait atteindre la barre des 100 buts cette saison, lui qui voit son compteur bloqué à 96 réalisations. On aussi Théréau, le Français qui a porté l’Udinese pendant bien des saisons et qui aujourd’hui est décisif pour la Viola. En effet, il en est à 6 buts et 2 passes décisives cette saison dans une équipe qui ronronne. On a aussi Pellissier et Pazzini qui se sont tous deux illustrés il y a deux semaines dans le derby de Vérone et contre l’Inter pendant que Palacio l’ex-interiste s’offre une pige à Bologne en signant 2 buts et offrant une assist.

Mais aussi…

Décidément être défenseur ou un gardien de Serie A n’est pas un métier aisé ces derniers temps… Car avec les présences conjuguées de véritables tueurs et d’attaquants expérimentés au flair imparable, on peut aussi rajouter les opportunistes, ceux qui savent marquer quand il le faut. Ils n’ont pas le statut de têtes d’affiches comme les premiers cités mais n’en sont pas moins dangereux. En tête de ceux-ci on peut mettre Mandzukic le guerrier de la Juve au service du collectif mais qui a débloqué un bon nombre de parties lorsque Dybala ou Higuain restent muets. En témoignent ses 19 buts et 13 assits en 71 matchs. Son compatriote Kalinic lui aussi peut se révéler redoutable notamment sous le maillot de la Fiorentina pour qui il a inscrit 27 buts en deux exercices de Serie A. Cette saison au Milan AC c’est 3 buts et 1 offrande. Sans oublier l’athlétique Duvan Zapata déjà à 4 réalisations et 2 passes décisives sous ses nouvelles couleurs de la Sampdoria mais encore le joker de luxe à l’Inter Eder, Pavoletti du côté de Cagliari, le néo-international Roberto Inglese… Le Calcio regorge de buteurs, on comprend mieux pourquoi les matchs sont largement plus prolifiques qu’auparavant.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Felipe Anderson fait ses adieux à la Lazio

Le Milan AC privé d’un cadre face à la Salernitana

Pas d’offre pour Victor Osimhen

« Oaktree ne fera pas l’erreur du Milan AC avec Maldini et Massara », Marco Materazzi

Giorgio Chiellini vers un retour à la Juventus

Avatar

Louis Megel



Derniers articles