Bilan des joueurs italiens : Cristiano Biraghi

Par Nadhem Korbi publié le 11 Avr 2020

Le football mondial prend une pause et le calcio italien ne déroge pas à la règle. C’est donc l’occasion de faire le tour sur les joueurs de la Nazionale. L’invité d’aujourd’hui est le latéral gauche Cristiano Biraghi. Voyons comment se passe sa saison.

Ce qu’on attendait de lui avant le début de saison

Beaucoup de bien. Il a tellement progressé avec la Fiorentina que beaucoup d’experts voyaient en Biraghi le meilleur italien qui peut évoluer sur le couloir gauche. A vrai dire, ses concurrents ne sont pas des valeurs sûres. Il a d’ailleurs montré des signes prometteurs. Son but contre la Pologne, en Nations League, semble être « le déclic » de la Nazionale qui a changé de dimension après cette rencontre. La logique et respectée et l’heure du grand saut est arrivée. L’été dernier, Biraghi s’engage avec l’Inter, son club formateur, en prêt avec une option d’achat. Il découvre donc les sommets de la Serie A mais surtout la Champions League. Malheureusement, l’aventure ne s’est pas passée comme prévu. L’Inter, qui pensait avoir trouvé son latéral gauche tant recherché, semble avoir tort. Quant au joueur, il ne parvient pas à passer ce cap si important dans une carrière.

La situation aujourd’hui

L’ex de la Fiorentina profite de la blessure d’Asamoah pour enchaîner les rencontres. Toutefois, il ne donne pas satisfaction. Beaucoup de déchet et rarement décisif, Biraghi subit plusieurs critiques. Et comme attendu, Antonio Conte est passé à l’action lors du mercato hivernal en demandant un renfort sur le flanc gauche. Le vétéran Ashley Young débarque et il chipe directement la place de titulaire. Désormais, il sera très difficile de la récupérer.

Chez l’Inter, les doutes commencent à s’installer concernant la levée de l’option d’achat de Biraghi. Au cas où la saison reprendrait, il aura encore quelques matchs pour changer la donne. La bonne nouvelle est que Young et Asamoah sont aussi en fin de contrat. Si la chance de voir l’Anglais continuer l’aventure avec les Nerazzurri est élevée, la situation du Ghanéen est encore dans le flou total. Il pourrait se débarrasser d’un concurrent. Néanmoins, ceci reste insuffisant pour espérer continuer l’aventure avec la Nazionale. Mancini ne le convoquera pas s’il ne joue pas régulièrement avec l’Inter. Une équation difficile à résoudre pour le joueur qui compte 7 sélections avec l’équipe d’Italie. Il est certainement l’un des joueurs qui ont profité du report de l’Euro. Si la cette compétition était maintenue pour l’été, Biraghi devait certainement regarder les matchs sur son canapé.

Note d’indispensabilité en Nazionale

4,5/10 : Vu ses prestations avec l’Inter, il part de loin. Biraghi peut s’estimer chanceux  vu le niveau de ses concurrents au poste. Ni Spinazzola ni Emerson ne donnent pleinement satisfaction au coach de la Nazionale. Pour ceci, il reste encore une carte à jouer. Il faut avant tout reprendre une place dans le onze de départ des Nerazzurri. C’est la seule solution pour rester dans l’esprit de Mancini pour une éventuelle convocation.

Et si un retour à la Fiorentina était la solution ? Une aventure ratée peut arriver à tout le monde mais ceci ne reflète pas forcement le vrai niveau du joueur. L’Inter pourrait ne pas activer l’option d’achat incluse dans le contrat de Biraghi. Un nouveau cycle à Florence est donc une possibilité à prendre en compte. Elle pourrait même être bénéfique pour le joueur mais aussi pour la Nazionale. En effet, chaque joueur qui revient à son meilleur niveau constitue une arme de plus pour Mancini. Cette trêve forcée est peut-être venue au bon moment. Biraghi doit donc saisir cette chance.

Nadhem Korbi

Rédacteur



Lire aussi