Bilan des joueurs italiens : Andrea Belotti

Par Simon Cailloux publié le 29 Mar 2020

Pendant la suspension de la Serie A, la rédaction de Calciomio tente de rendre votre confinement plus divertissant, en vous proposant un bilan des internationaux italiens. Aujourd’hui, c’est au tour d’Andrea Belotti, le capitaine du Torino, de passer sur le grill.

Ce qu’on attendait de lui avant le début de la saison

Avec la saison prometteuse du Torino et la qualification en Europa League, on pouvait s’attendre à une grande saison des Granata. Même chose pour son attaquant vedette, auteur de 15 réalisations en championnat. Le même total que son principal concurrent en sélection : Ciro Immobile.

Il Gallo avait donc un objectif clair : aller chercher une place de titulaire à l’EURO 2020. Pour cela, il fallait donc réaliser une meilleure saison que son ex-coéquipier, qui fait désormais le bonheur de la Lazio. D’autant que Roberto Mancini n’avait pas tranché entre les deux durant les éliminatoires.

La situation aujourd’hui

Malheureusement pour le natif de Calcinate, l’exercice 2019-2020 du Toro ne répond pas aux attentes. Le club n’a cessé de descendre vers le bas du classement, ce qui a d’ailleurs forcé Urbano Cairo à se séparer de Walter Mazzarri. L’arrivée de Moreno Longo sur le banc n’a rien changé. La situation collective inquiète toujours et une grosse remise en question devrait avoir lieux.

Sur le plan personnel, la saison d’Andrea Belotti a alterné entre le chaud et le froid. En effet, après des premiers mois très convaincants, le buteur granata a diminué son rendement. Toutefois, il faut relativiser ces statistiques. Cette évolution est fortement liée à la performance collective. Le milieu de terrain ainsi que ses compères offensifs ont, au fil du temps, raréfié le nombre de bons ballons. Et nul besoin d’être Einstein pour comprendre qu’un attaquant mal servi peine à marquer. De plus, le capitaine turinois fait partie des rares joueurs (avec Salvatore Sirigu et Cristian Ansaldi) à avoir été irréprochables cette saison.

Malgré la mauvaise saison, Belotti comptabilise 9 buts en 23 apparitions en championnat. Par conséquent, la barre des 15 buts sur une saison était encore réalisable. Cependant, de son côté, Ciro Immobile a enchaîné les performances de très haut niveau et compile 27 buts en 26 matchs de Serie A. C’est tout simplement le meilleur buteur européen. Un écart s’est donc créé entre les deux joueurs, et Immobile aurait logiquement été l’avant-centre titulaire de la Nazionale pour l’EURO 2020.

Mais l’épidémie de Covid-19 a forcé l’UEFA à repousser le championnat d’Europe d’un an. Ainsi, Il Gallo a encore le temps de changer la donne, en sortant une saison 2020-2021 de haute voltige. Mais une question se pose : Andrea Belotti devra-t-il quitter le Torino pour atteindre cet objectif ? Si le club turinois ne peut garantir un avenir meilleur, il faut aussi prendre en compte le risque que constitue un transfert si proche d’une échéance internationale. Quoi qu’il arrive, Andrea Belotti devra faire mieux, peu importe le maillot qu’il défendra.

Note d’indispensabilité en Nazionale

6,5/10 : Aujourd’hui, Andrea Belotti n’est pas un titulaire en puissance de la Nazionale. Mais sa place dans le groupe reste indiscutable. Malgré une saison collective en dents de scie, le capitaine du Torino a démontré qu’il restait un vrai buteur, capable de renverser le cours d’un match. Par ailleurs, le joueur est fortement apprécié par ses coéquipiers. Sa relation avec Immobile, son grand ami, permet à Mancini d’avoir une concurrence saine. Un détail capital dans l’optique de créer une vraie cohésion de groupe, ingrédient fondamental pour gagner une compétition.

Le report d’un an de l’EURO 2020 peut donc permettre à Belotti d’inverser la hiérarchie et ainsi de postuler au XI de départ du match d’ouverture, qui aura lieu à Rome. Réponse en 2021.

Simon Cailloux

Rédacteur



Lire aussi