Bilan des courses pour le Milan AC

Par Marco Pacini publié le 26 Août 2019

Une nouvelle saison commence, le Milan AC semble plus déterminé que jamais à retrouver sa grandeur. Une direction flambant neuve, un nouvel entraineur et des achats intéressants pour lancer ce nouveau départ. Même si ce mercato n’est pas encore clôturé en Italie, il s’est montré parfois éprouvant pour les tifosi rossoneri. Mais alors, que doit-on retenir de ce mercato du côté du club lombard?

Le grand ménage

Un des objectifs du Milan AC, durant ce mercato, était de se débarrasser de sa forte masse salariale. Cette dernière, devait être allégée grâce aux départs de joueurs ne servant pas directement à l’effectif principal. Les tifosi ont donc constaté deux types de départs; d’un côté les prêts comme avec Plizzari, laissant espérer un potentiel retour. De l’autre, la vente pure et dure. Les départs les plus marquants furent ceux de Montolivo et Zapata, tous deux en fin de contrat, ou encore Gomez et Cutrone vendus respectivement pour 4 et 18 millions.

Le départ de Cutrone, a d’ailleurs été très controversé. Pour cause, l’amour du peuple milanais envers le jeune italien natif de Côme. Patrick apparaissait à son public comme l’enfant du club, parfois même le sauveur de matchs désespérés. D’une part, les milanais se sont sentis trahi par leur club, qui vendait un joueur entrant dans ses plans futurs. Mais la somme du transfert fut aussi vivement critiquée, 18 millions cela semblait une offre bien maigre pour un jeune espoir. Surtout lorsque l’on observe le marché actuel où ce genre de joueur peut partir au delà des 25 millions.

Andre Silva est un joueur sur la sellette, mais malgré différentes offres, il n’est pas encore parti. Pourtant le club lombard comptait sur sa vente pour réaliser une bonne plus-value. L’agent du joueur cherche encore comment arranger le transfert de son protégé. On annonce notamment le joueur au Sporting Lisbonne. D’autres joueurs pourraient encore quitter l’effectif néanmoins une chose est sure, le club a bloqué les transferts de : Donnarumma, Suso et Kessie. Cette déclaration faite par Boban avant-hier met donc fin aux rumeurs annonçant le gardien milanais au PSG. On peut donc dire que ce grand ménage permet de repartir sur de bonnes bases mais que le transfert de Cutrone reste in-digéré par certains.

Cutrone était très aimé mais ses rendements n’étaient pas excellents comparé à Piatek notamment.

Le Milan market…

Oui, le Milan AC a vendu, mais pas en vain. En effet, le club n’a pas hésité a faire quelques achats afin d’installer Giampaolo, le nouvel entraineur, dans une position confortable. Le club s’est renforcé dans tous les secteurs, toujours dans la recherche d’une équipe jeune capable de devenir vite compétitive. Parmi les cinq grandes recrues, il n’y a qu’un seul joueur qui dépasse les 23 ans.

Dans ce mercato, le Milan AC a souhaité combler quelques manquements à l’effectif; Leo Duarte (arrivé de Flamengo) va être le 3 ème défenseur central et luttera pour sa place avec Musacchio. Théo Hernández, peut s’avérer être une recrue inattendue en vue du grand nombre de latéraux au Milan AC, néanmoins il a fait forte impression lors des matchs de préparation et pourrait même trouver sa place titulaire. Krunic et Bennacer, les deux arrivants d’Empoli apporteront la touche de puissance et de technique dans l’effectif. Pour finir, Rafael Leao transféré depuis Lille comblera le départ de Cutrone en apportant une touche technique nécessaire au jeu que veut imposer Giampaolo.

Globalement le Milan AC s’est renforcé de façon équitable dans tous les secteurs, pour le moment en tous cas. Le secteur défensif a été le plus couteux, assez étonnant lorsque l’on voit l’effectif des rossoneri. N’y a t’il pas un problème de priorités?

…n’est pas encore fini?

85 millions ont été déboursés de la part du Milan AC. Cela ne signifie pas que l’effectif restera tel quel, en effet l’affaire Correa reste une grosse opportunité. L’attaquant est très courtisé, seul le prix reste un point de mésentente. Le potentiel départ d’Andre Silva, peut être une solution pour débloquer les fonds nécessaires. On parle d’un montant qui oscille entre 50 et 65 millions pour le joueur qui évolue en Espagne. De plus, la direction n’a pas fermé la porte à l’arrivée d’un autre joueur que Correa, une sorte de « Mister X », pour les nostalgiques.

Ce mercato est donc bien chargé émotionnellement pour les tifosi, des départs inattendus, des achats plutôt intéressants mais malgré tout, on a tendance à rester sur notre faim. En effet, on aurait pu attendre de ce nouveau Milan, l’arrivée d’un grand joueur afin de monter en gamme. La rumeur qui annonçait Modric, le ballon d’or dans la maison rouge et noire a fait espérer bon nombre des supporters. Il reste encore quelques jours aux dirigeants pour tenter d’attirer les dernières recrues, parmi les noms figurent Correa, Mariano Diaz ou encore Jovic. De quoi aider une équipe qui a semé le doute en perdant son premier match de la saison.

Marco Pacini

Rédacteur pour Calciomio.



Lire aussi