Bilan de la saison 2016-2017 : Lazio (troisième partie)

Par Jérémie Panizzoli publié le 28 Juin 2017
Crédits

Tomas Strakosha : Appelé à être la doublure de Marchetti, l’Albanais a été une des surprises de cette saison laziale. Personne n’attendait grand chose de lui et lorsqu’il a été sollicité il a globalement fait le boulot. Capable de sortir des gros matchs il a néanmoins une grosse marge de progression. Il sera intéressant de voir avec quel statut il débutera la saison prochaine.

Wesley Hoedt : Lui aussi a débuté la saison comme un titulaire, il a perdu sa place au fil de la saison. Buteur pour l’ouverture du championnat face à l’Atalanta il a globalement déçu. Son entente avec De Vrij lui permet de rehausser sa saison mais on peine à voir les progrès de l’ex défenseur de l’AZ Alkmaar.

Stefan De Vrij : Bilan mitigé pour le patron de l’arrière garde biancoceleste. Évidemment, il respire la classe sur le terrain. Bien sur, ses gestes défensifs sont remarquables et son jeu de tête excellent. Mais un manque d’agressivité ou de régularité ternit son bilan. Si le bilan reste positif, on reste un peu sur notre faim…

Wallace : Si sa saison devait se résumer à un geste, sa passe décisive pour Kevin Strootman restera à coup sur le moment clé de sa saison. Cependant, il serait injuste de résumer sa saison à cette bévue. Auteur de plusieurs matchs de qualité, le Brésilien a fait ce qu’il savait faire : défendre avec rugosité. Pour le reste…

Bastos : Transféré avec une bonne réputation, l’ex joueur de Rostov a déçu. Aligné seulement 11 fois en Serie A, l’Angolais n’a jamais trouvé la continuité nécessaire pour enchaîner les matchs. Si on a pu voir qu’il possédait un physique impressionnant, on reste plus mesuré sur ses vraies qualités de défenseur…

Dusan Basta : Bonne saison pour le Serbe. Pion essentiel d’Inzaghino, il est à créditer de bons matchs voire même d’excellents. Son but dans le derby retour aura été capital. Sa qualité de centres a encore été visible comme en témoigne les trois passes décisives de son bilan. A 32 ans, il semble être arrivé à son apogée.

Stefan Radu : Il sortait de plusieurs saisons sans relief et il avait à cœur de se racheter. 29 matchs plus tard, on peut dire que le Roumain a gagné son pari. S’il ne sera jamais un défenseur hors pair, il a tenu son rang en marquant à deux reprises face à Pescara et à la Fiorentina. Sous contrat jusqu’en 2020, il y a fort à parier qu’il va terminer sa carrière du coté de l’Olimpico…

Marco Parolo : Son début de saison cauchemardesque aura fait les choux gras de ses détracteurs. Mais ce bon vieux Marco est revenu peu à peu à son meilleur niveau. Tout le monde gardera en mémoire son improbable quadruplé face à Pescara mais ses performances auront été essentielles dans la bonne saison des Laziali.

Senad Lulic : Le héros de 2013 n’a pas fait sa meilleure saison sous le maillot bleu ciel de la Lazio. Néanmoins, il encore une fois été déterminant car il termine la saison avec 10 passes décisives. Son but face à Sassuolo aura donné trois points importants et il a été précieux pour sa formation. Polyvalent, physique et altruiste, le Bosnien est une vraie valeur sure de cette équipe. Les joueurs passent, Lulic reste…

Felipe Anderson : Il aurait pu et du être dans les tops de la saison. Mais sa tendance à toujours être absent lors des gros matchs et son problème récurrent de finition lui enlèvent la mention dans le palmarès de cette saison. Facile balle au pied, il a donné un nombre impressionnant d’assists (12) et il a permis à Inzaghi de s’appuyer sur un leader technique. Sous contrat pour encore trois ans, il devrait rester encore à Rome. pour enfin exploser ?

Cristian Lombardi : Le jeune attaquant de la Primavera a fait son trou dans l’équipe Biancoceleste. 18 matchs et un but, un bilan maigre mais intéressant pour un jeune de 20 ans. Toutefois, son physique encore frêle et son jeu face au but doivent être améliorés sous peine de devoir partir loin de la capitale…

Alessandro Murgia : Le jeune de la Primavera a été plusieurs fois appelé en renfort par Inzaghino. Buteur à deux reprises, il a pris confiance au fil de la saison. S’il ne part pas comme un titulaire pour la saison prochaine, il sera très utile dans la rotation.

Jordan Lukaku : Le frère de Jordan est arrivé en Italie avec une réputation flatteuse. S’il n’a pas écorné particulièrement son image, force est de constater hormis un physique exceptionnel le Belge n’a pas été une des révélations de la saison. A voir l’an prochain.

Patric : Le remplaçant idéal n’est pas à créditer d’une grande saison. Assez neutre lors de ses rentrées en jeu, il a clairement du mal à passer le cap nécessaire pour faire de lui un titulaire. Certes, il fait deux passes décisives sur ses 19 matchs, mais il semble trop irrégulier pour prétendre à autre chose…

 




🔥 Les sujets chauds du jour :

Felipe Anderson fait ses adieux à la Lazio

Le Milan AC privé d’un cadre face à la Salernitana

Pas d’offre pour Victor Osimhen

« Oaktree ne fera pas l’erreur du Milan AC avec Maldini et Massara », Marco Materazzi

Giorgio Chiellini vers un retour à la Juventus

Avatar

Jérémie Panizzoli

Rédacteur référent pôle events & live



Derniers articles