Bilan de la saison 2015-2016 : Torino

Par Giuliano Depasquale publié le 28 Mai 2016
Crédits

Torino

On attendait mieux du Torino cette année, qui a terminé à la douzième place. Giampiero Ventura, remplacé par Mihajlovic, dit adieu à son groupe après cinq ans de collaboration, mais avec une tactique en 3-5-2 qui commençait sérieusement à s’essouffler, pour certainement rejoindre la Nazionale. Les Granata regretteront simplement de ne pas avoir atteint le top 10, pourtant plus que réalisable, puisqu’il se conclut avec Empoli, un point devant. Quant au retour d’Immobile, il vaut mieux ne pas en parler…

La saison du Torino

Torino 2015-2016

  • 12e de Serie A
  • Eliminé en huitièmes de finale de la Coppa Italia par la Juventus
  • 41 matchs, 14 victoires, 9 nuls, 18 défaites, 60 buts marqués, 61 encaissés


Meilleur buteur : Andrea Belotti, 12

Meilleur passeur : Bruno Peres, 7

Joueur le plus utilisé : Emiliano Moretti, 3.411

Les +

BRUNO PERES

Cette édition 2015/2016 a été l’année de la confirmation pour le terzino à qui les grands clubs italiens font désormais les yeux doux. Trois buts et sept passes décisives : on dirait que le Torino va encore laisser filer un latéral de qualité, après D’Ambrosio et Darmian. Espérons qu’il reste dans la botte.

ANDREA BELOTTI

Même si un but sur trois est un penalty, il Gallo a tout de même sorti de la mouise ses équipiers à de nombreuses reprises cette saison, avec notamment douze réalisations. À 22 ans, il a encore tout le temps pour confirmer son talent, mais il semble très bien parti. Maxi Lopez, Immobile et Quagliarella (parti à la Sampdoria à la mi-saison) n’ont qu’à bien se tenir, le patron du Toro en attaque, c’est lui.

DANIELE BASELLI

Les 4,5 millions dépensés pour l’arracher à l’Atalanta l’été passé n’ont pas été inutiles, puisque le jeune italien s’est fait plaisir cinq fois devant les cages adverses, pour deux services. Les solutions qu’il apporte au milieu de terrain risquent cependant d’attirer les gros poissons de la Serie A.

Les –

CIRO IMMOBILE

Revenu en hiver, la queue entre les jambes, après un an et demi d’exil cauchemardesque à Dortmund, puis à Séville, Immobile n’a plus rien à voir avec le meilleur buteur de la Serie A 2013/2014. À part deux doublés isolés, ses prestations n’ont pas de quoi inquiéter ses partenaires. Pour les supporters, c’est un douloureux pincement au cœur.

KAMIL GLIK

Huit buts inscrits la saison passée et aucun cette année. Mais où est passé le Glik que tout le monde s’arrachait au Fantacalcio ? En somme, ses prestations n’ont pas été catastrophiques, il avait simplement habitué les résidents de l’Olimpico à bien plus. S’agirait-il juste d’une pause en attendant l’exercice prochain ?

JOEL OBI

Qu’il semble loin le temps où l’on voyait en Obi un jeune prometteur à l’avenir certifié. De nouveau, le Nigérian n’est pas parvenu à s’imposer sur le long terme malgré une confiance de Ventura. Les blessures fréquentes n’ont rien arrangé et ça n’augure rien de bon pour la suite de sa carrière. Homme de verre.

L’entraîneur

La saison précédente laissait déjà entrevoir quelques failles dans son groupe affaibli à chaque mercato, vu les éléments de qualité qui quittent le navire au moindre intérêt d’un club plus important. Et, aussi talentueux qu’il soit, Ventura n’est pas un magicien et son 3-5-2 n’est pas une formule magique. Au final, ce n’est pas plus mal qu’il soit parti avant que les choses ne tournent mal avec les Granata. Direction la Nazionale pour lui maintenant ? Pour le Toro, c’est Sinisa Mihajlovic qui prendra les rênes.

La saison prochaine

Il ne faudra certainement pas s’attendre à un retour dans le top 10 du Toro qui aura besoin de se reconstruire et de s’habituer à une nouvelle tactique avec Mihajlovic. Peu adepte du 3-5-2, l’ancien du Milan AC tentera surement des choses pendant l’inter-saison.  Attention de nouveau à la menace du mercato lors duquel Bruno Peres, Belotti et Baselli pourraient faire leurs bagages. À croire que les Granata sont condamnés à ne plus retrouver leur gloire d’antan, même si l’effectif semble résister encore et toujours à l’envahisseur en se renouvelant à chaque fois intelligemment.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Pioli s’explique sur le tournant du match entre la Lazio et le Milan

« La Juventus ne devrait pas participer à la Coupe du Monde des Clubs », Aurelio De Laurentiis

« Nous sommes prêts pour tout », Daniele De Rossi

Stefano Pioli donne des nouvelles de Fikayo Tomori

Courtisé en Angleterre, Simone Inzaghi répond

Avatar

Giuliano Depasquale

Rédacteur



Derniers articles