Bilan de la saison 2015-2016 : Genoa

Par Cesco publié le 28 Mai 2016
Crédits

Genoa

Qu’elle fut difficile cette saison pour le Genoa. Avec seulement 5 victoires à l’issue de l’aller et un bilan à l’extérieur catastrophique (3 victoires, 4 nuls et 12 défaites), les Rossoblu ont flirté avec la zone rouge pendant plusieurs semaines. L’inquiétude était de mise surtout après le départ de Perotti à l’AS Roma et l’arrivée d’un Alessio Cerci complètement cramé. La deuxième partie de l’exercice a été plus douce pourtant, notamment grâce à des victoires à domicile importantissimes et un Leonardo Pavoletti qui malgré quelques pépins, a bien aidé. Au final, un maintien tranquille pour le Genoa, mais qui se sera fait peur.

La saison du Genoa

Genoa 2015-2016

– 11ème de Serie A

– Eliminé en 8ème de finale de Coppa Italia par Alessandria

– 39 matchs, 13 victoires, 7 nuls, 19 défaites, 46 buts marqués, 50 buts encaissés

L’équipe-type

Les +

LEONARDO PAVOLETTI

Il avait déjà montré le bout de son nez la saison passée, mais Leonardo Pavoletti a réalisé une grande saison 2015/2016. 14 buts, 3 passes décisives et une convocation pour le stage de Coverciano pré-Euro 2016. On ne peut que regretter qu’il ne fasse pas partie de la liste des 30 tant son profil manque à la Nazionale. Ce n’est que partie remise ? Espérons le. Sans sa blessure à la mi-championnat, Pavoletti irait sans doute en France cet été, mais ça c’est une autre histoire.

DIEGO LAXALT

On l’avait connu milieu central quand l’Inter l’avait recruté, la petite pépite uruguayenne semble s’épanouir à merveille au Genoa dans un rôle de milieu gauche qui lui va comme un gant. Avec Gasperini, ça semble fonctionner malgré ses 23 ans. Indéboulonnable et inépuisable, il est une des belles surprises de la Serie A cette année.

ARMANDO IZZO

Il débarque en Serie A l’année dernière, il s’impose la saison suivante dans une équipe du Genoa en mal de stabilité et en impose direct. Du haut de ses 24 ans, il représente le renouveau défensif italien et peut être le futur de la Nazionale. Avec lui, si le mercato estival ne passe pas par là, le Genoa tient un élément clé de son équipe … si le calcioscomesse ne passe pas par là entre temps.

Les –

MATTIA PERIN

Ce n’est pas à cause de ses performances, qui par ailleurs ont été bonnes, qu’il figure dans cette liste, mais à cause de cette satanée blessure qui tombe au plus mauvais moment. Rupture du ligament croisé antérieur du genou droit : une blessure qui ne trompe pas pour un gardien de but et qui met un gros point d’interrogation sur ses chances de bien figurer la saison prochaine. Courage Mattia.

ALESSIO CERCI

Flop au Milan AC, on pensait que moins de pression au Genoa lui irait mieux. Que nenni, Alessio Cerci a transporté son fardeau du côté du Griffon. Très peu en vue, relégué rapidement sur le banc, il n’a jamais réussi à s’imposer alors qu’il avait une chance de se relancer. Plus le temps passe et plus on se demande où est le fantasque ailier du Torino d’il y a deux ans.

GORAN PANDEV

À 32 ans, le Macédonien, qui a tout gagné avec l’Inter, a décidé de revenir en Italie après un exil en Turquie d’un an. Malheureusement, le retour ne s’est pas passé comme prévu. Aucun but, une expulsion, bref il est loin le Goran qui marquait le but du 3-2 contre le Bayern en huitièmes de Champions. Le temps semble avoir trop d’effets sur lui.

L’entraineur

Gasperini a ramé cette année et n’a pu atteindre l’Europe qu’on lui avait retirée l’année passée. Mais il a réussi l’essentiel. Maintenir un club malgré le départ important de Diego Perotti, meilleur dribbleur de la Serie A la saison passée. En dépit de débuts difficiles, l’entraineur italien a persisté avec son 3-4-3 tout en ajustant sa composition au fil des matchs. Sur la deuxième partie de saison, son équipe type est trouvée et il peut souffler. La mission est accomplie. Merci Marassi.

La saison prochaine

Si Pavoletti reste et que Gasperini peut compter sur Izzo, le Genoa peut repartir sur sa bonne deuxième partie de saison pour de nouveau se stabiliser en première partie de tableau. En revanche, il faudra surement investir sur quelques paris, comme ce fut le cas avec Laxalt et cette année : Suso. Avec un entraineur quasi re-confirmé pour l’année prochaine, le Genoa travaille de la bonne façon et c’est tant mieux pour la Serie A.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Massimiliano Allegri se prononce sur la suspension de Paul Pogba

Luca Toni fait un choix entre Vlahovic et Osimhen

Ibrahimovic a déjà choisi le remplaçant de Pioli

La Juventus lorgne Raspadori

Bonne nouvelle pour la Juventus avant le match contre Naples

Avatar

Cesco

Rédacteur en Chef



Derniers articles