Bilan de la saison 2017/2018 : Lazio (troisième partie)

Par Boris Abbate publié le 15 Juin 2018
Crédits

Les trois meilleurs et moins bons joueurs sont décrits dans la deuxième partie du bilan.

Strakosha 6 : Capable du meilleur, comme lorsqu’il stoppe le pénalty de Dybala à l’Allianz Stadium, ou comme du pire, avec des erreurs face à Salzburg, Crotone et l’Inter. Une irrégularité surement due au jeune âge du gardien laziale. Car oui, Strakosha n’a que 23 ans.

Ivan Vargic 5,5 : Seulement deux petits matchs dans l’ensemble de la saison pour le deuxième gardien romain.

Luiz Felipe 6,5 : De retour d’un prêt sans saveur à Salerno, le jeune brésilien s’est tout doucement installé dans l’équipe type d’Inzaghi. A tel point qu’il pourrait devenir l’une des vraies bonnes surprises pour la saison prochaine.

De Vrij 7,5 (puis 4 après le match contre l’Inter) : Il est le leader incontesté et incontestable de la défense biancocelesta. Mais le pénalty provoqué lors du dernier match sur Icardi compromet toute la saison de son équipe.

Radu 7 : Les années passent, les joueurs et entraineurs défilent souvent sous ses yeux, mais Radu reste toujours au top de sa forme. Encore une très bonne saison pour le Roumain.

Caceres 6 : Arrivé libre, il devait être le joli coup du mercato hivernal. Au final, il alterne le bon et le moins bon avec des prestations parfois limites.

Bastos 5,5 : Il disparait peu à peu au fil de la saison, et reste peu convaincant dans l’ensemble. Tout de même buteur à cinq reprises pour un défenseur.

Marusic 6,5 : Une des bonnes surprises cette année du coté de la capitale. Un garçon travailleur et endurant qui s’est logiquement offert les clés du couloir droit de son équipe.

Basta 6 : Dépassé par Marusic dans la hiérarchie instaurée par Inzaghi, il se contente de quelques matchs. Toujours présent et sérieux lorsqu’il le faut.

Parolo 7 : Infatigable travailleur, il est le moteur de son équipe, et son absence se ressent énormément. Un des hommes forts de cette Lazio.

Leiva 7,5 : Un véritable guerrier ! Une force de la nature, qui transmet toute sa fougue et son charisme à ses coéquipiers. Le leader du milieu de terrain c’est bien lui.

Murgia 5 : Il démarre en fanfare en offrant la Supercoppa à son équipe en tout début de saison. Mais il s’éteint peu à peu ensuite, la faute à un faible temps de jeu, notamment.

Lulic 6,5 : En bon capitaine, il est exemplaire à quasiment chaque rencontre et ne rechigne à aucune taches. Mais comme De Vrij, son expulsion contre l’Inter à la toute dernière journée gâche légèrement sa saison.

Lukaku 6,5 : Un joueur qui a grandement progressé depuis la saison passée, et dont Inzaghi n’hésite plus à faire confiance.

Di Gennaro 5 : Il est normalement le remplacent de Leiva au centre du jeu, mais il n’apparait quasiment pas sur le terrain cette saison.

Patric 6 : Pas mauvais, mais pas folichon non plus. Toujours à la disposition de son entraineur. L’exemple parfait du joueur de devoir.

Anderson 7 : Pénalisé par de nombreuses blessures et les superbes performances de Luis Alberto, il trouve quand même le moyen de se montrer. Toujours aussi rapide et dangereux en un contre un, il se mue en un véritable poison lorsqu’il est en pleine possession de ses moyens. Un vrai talent.





Avatar

Boris Abbate

Rédacteur



Derniers articles

Revue de presse quotidienne du calcio

Recevez chaque jour à midi un email avec nos meilleures actualités. (Service gratuit)

Inscription effectuée ! Vous aller recevoir un email et vous devez impérativement confirmer votre inscription.