Balotelli en reconquête

Par Cesco publié le 15 Août 2016
Crédits

mario-balotelliAlors que le Milan AC n’en voulait plus, il est retourné à Liverpool, son club d’appartenance. Malheureusement pour Super Mario, Klopp et son staff n’en veulent pas dans leurs plans et il faut donc pour l’international italien, trouver un nouveau club à 26 ans, âge auquel tout est encore possible, encore faut-il s’en donner les moyens.

Un anonymat trop long

Adepte des frasques sur le terrain et en dehors, ces derniers temps, Mario Balotelli fait moins parler de lui. Quelques photos sans bavures sur les réseaux sociaux et une saison anonyme au Milan AC où plombé par une blessure et la concurrence de Bacca, il n’a pu donner la pleine mesure d’un talent certain, mais trop intermittent. Alors qu’on lui prédisait un avenir radieux, Mario a du se rendre à l’évidence, il n’est pas prêt. Alors que la planète foot l’oubliait peu à peu, l’ancien joueur de l’Inter et du Milan AC est revenu sur sa carrière dans un interview plein de lucidité dont personne n’avait l’habitude. Tout en gardant des objectifs (très) élevés en terme de carrière, l’attaquant est conscient de ses défauts. Sa non participation pour la Coupe du Monde a fait déclic puisqu’il déclare sans sourciller : « Si j’étais Conte, je ne me prendrais pas non plus« . Il n’en fallait pas plus pour relancer le débat sur une éventuelle prise de conscience.

Ralentir pour mieux rebondir

Il le sait, pour retrouver les cimes et le maillot azzurro, son changement de comportement doit être radical. Il faut également qu’il trouve une équipe où il puisse s’exprimer autre part que sur le banc. Son trou noir de deux saisons oblige, impossible de le voir signer dans un top 10 mondial, où même un top 20. Il va lui falloir reconsidérer ses options et peut être aller voir du côté de clubs moins huppés pour se refaire une conduite et une éthique. Rien de mieux qu’un club modeste pour retrouver un peu de modestie. Aussi, le Chievo s’est récemment montré intéressé pour un transfert du joueur italien. Balotelli ne ferme pas la porte et a même déclaré  : « pourquoi pas » lorsqu’on lui demande si une telle transaction reste possible.

Il y aurait aussi Sassuolo sur le terrain. Attention cependant à ce que son image ne le rattrape pas car du côté de Pescara, si les pistes ont pu se présenter à un moment concernant Balo et un certain Osvaldo, le président a balayé l’éventualité d’un transfert d’un revers de la main : « Quand ils sont au top, ils peuvent être excellents mais ces joueurs ne sont pas pour nous« . Comme quoi, l’image, c’est important. Espérons désormais pour Mario Balotelli qu’il ne se soit pas fermé toutes les portes. Un transfert chez les Gialloblu, 9ème de l’exercice précédent pourrait être une solution de choix. Maintenant, avec Raïola comme agent, gare à la commission et au salaire demandé pour son petit protégé.

 




🔥 Les sujets chauds du jour :

Coup dur pour l’Italie, Federico Dimarco forfait face à la Croatie

« Après Italie – Espagne, mes certitudes sur l’équipe nationale ont vacillé », Marco Tardelli

« La Croatie le pire adversaire possible », Capello met en garde l’Italie

« Ce sera un match différent face à la Croatie », Gianluigi Buffon

Bryan Cristante révèle la force de l’Espagne contre l’Italie

Avatar

Cesco

Rédacteur en Chef



Derniers articles