Balotelli a-t-il encore le temps de mûrir ?

Par Laïla Borcard publié le 26 Avr 2018
Crédits

Inutile de refaire un sempiternel topo sur le Mario Balotelli fantasque, inclassable et terriblement attractif malgré ses nombreux déboires. Cependant le dernier sondage lancé sur Calciomio est l’occasion de parler un peu du buteur de Nice. L’attaquant italien n’est en effet pas qu’un joueur coincé dans son image médiatique, il est également banalement en train de poursuivre une carrière qui, semble-t-il, manque de quelque chose. D’une (re)montée en puissance, sûrement.

Une fin de saison qui pose question

En effet, si « Super Mario » laisse présager un départ de Nice dès le mercato estival, c’est peut-être car deux saisons transalpines furent suffisantes, au niveau de l’impact que pouvait avoir cette expérience française sur lui et également sur ce qu’il pouvait apporter aux Aiglons. On ne peut pas dire que Balotelli fasse une mauvaise saison, loin de là : 22 buts en 34 matchs, contre 17 buts en 28 matchs la saison passée. C’est ainsi sa saison la plus prolifique, dépassant son précédent record de 21 buts inscrits en Serie A avec le Milan AC en 2013/2014. On pourrait là dessus être un peu mauvaise langue et dire que marquer en Ligue 1, c’est quand même plus aisé qu’ailleurs mais même s’il y a un fond de vérité là dedans, cela ne gâche rien à cet exploit personnel. C’est également une saison avec beaucoup de temps de jeu pour lui, avec 2688 minutes jouées contre 2100 l’an passé. Ces chiffres prouvent entre autre que Balotelli s’est particulièrement bien adapté au club, qui lui a fait confiance assez rapidement. Car c’est a priori la première saison où il jouit d’un rôle plus élargi que ce qu’il avait l’habitude de remplir : Balotelli commence à devenir une sorte de meneur ou du moins de gouvernail pour son équipe qui a beaucoup compté sur lui et qui avait du mal à pallier son absence. Or, malgré tout le bien que cette saison a eu sur lui, l’ancien milanais sait qu’il doit passer un cap. Nice est actuellement cinquième de Ligue 1, loin derrière Marseille et malgré sa belle remontée au cours de la saison, ce club ne saura rien lui offrir d’ambitieux.

Retour au bercail ?

Son dernier titre remonte ainsi à 2012 avec le sacre de Manchester City sur le toit de l’Angleterre. 6 ans sans un seul titre, cela semble relativement inédit pour un joueur de son calibre. Balotelli doit faire avancer sa carrière dans un certain sens, celui où son talent pourra enfin s’exprimer avec toute l’envergure qu’il mérite. Pour cela, il est impératif que sa destination prochaine soit un environnement aussi bienveillant que celui dans lequel il évolue à Nice, qui seul parait pouvoir le faire gagner en maturité. Pour ce faire, la Serie A pourrait être une destination toute trouvée. En effet, l’attaquant italien avait tenu des propos allant dans ce sens en mars dernier lors d’un entretien donné à la Rai  :  » Je sais […] que je suis mûr et prêt à retourner en Italie. Le Milan AC ? Je pense que ce sera très difficile d’y retourner une troisième fois. En revanche, la Juventus et le Napoli sont des clubs pour qui j’ai beaucoup de sympathie « . L’AS Roma ainsi que l’Inter avaient également été évoqués par Raiola, même si ce dernier semble peu probable. Cet hypothétique retour de Balotelli au pays irait également dans le sens de son retour en Nazionale car il lui donnerait plus de visibilité. Nazionale au sein de laquelle il pourrait peut-être plus facilement venir jouer un rôle moteur. Et c’est peut-être le bon moment pour venir s’imposer.



Avatar

Laïla Borcard

Rédactrice



Derniers articles

Revue de presse quotidienne du calcio (gratuit par email)

Revue de presse quotidienne du calcio (gratuit par email)

Calciomio est le seul média 100% foot italien. Renseignez votre email pour recevoir un email quotidien avec les meilleures actualités.

Inscription effectuée :)