Avec Zurkowski, la Fiorentina mise une nouvelle fois sur la jeunesse

Par Tristan Pubert publié le 03 Fév 2019

C’est la dernière recrue du club florentin cet hiver, qui s’est par ailleurs montré très actif sur le mercato (quatre arrivées au total). Szymon Zurkowski débarque de son pays natal la Pologne pour 3,5 millions d’euros. Arrivé en provenance du club de Gornik Zabrze pour 3,5 millions d’euros, le milieu polonais est renvoyé en prêt dans son club jusqu’à la fin de saison. Avec ce nouvel achat, la Fiorentina tente un nouveau pari sur le long terme, une mise qui peut être fructueuse sportivement et économiquement si le joueur se révèle.

Présentation du joueur

Méconnu encore en Europe, Zurkowski est pourtant un grand espoir du football polonais. Tout d’abord, le natif de Tychy a commencé dans le club de Mosir Jastrzebie Zdroj. En 2012, Zurkowski va quitter son club formateur pour rejoindre le club de Gwarek Zabrze un club beaucoup plus huppé, où il va se révéler et ainsi connaître deux ans plus tard ses premières minutes en professionnel. Très vite performant, c’est lors de l’été 2016 que sa carrière va réellement décoller. En effet, Zurkowski va rejoindre Gornik Zabrze et ainsi vivre lors de la saison 2016-2017 une montée dans l’élite polonaise. Le jeune talentueux a été l’un des grands protagonistes de cette montée. Auteur de deux très bonnes saisons et demies avec Gornik Zabrze avec pas moins de 7 passes décisives et 2 buts en 34 matchs lors de l’exercice 2017-2018, Zurkowski va attirer les convoitises et c’est donc la Fiorentina qui a eu le dernier mot.

Au niveau des caractéristiques, le milieu de 21 ans est un joueur très costaud (1m87 pour 78 kg) qui sait parfaitement utiliser ses qualités physiques. Zurkowski est solide dans les duels mais aussi dispose d’un gros coffre lui permettant de multiplier les efforts et les kilomètres sur le terrain. Zurkowski est un joueur à l’aise techniquement, bon des deux pieds qui sait parfaitement casser les lignes sur une passe ou un dribble. Un milieu complet précieux à la fois sur les phases offensives et défensives. Par ailleurs, Zurkowski est très rapidement devenu un cadre de la sélection U21 polonaise mais n’a encore pas connu la sélection A.

Le futur de la Fiorentina

Depuis le départ de Milan Badelj l’été dernier, le poste devant la défense reste un problème puisque aucun n’a su prendre la succession du croate. Veretout est beaucoup plus à l’aise dans un rôle de relayeur, de même pour Benassi ou Gerson. Finalement, la Fiorentina pourrait voir ce problème résolu avec l’arrivée de Zurkowski, qui a les caractéristiques pour évoluer à ce poste. Néanmoins, les similitudes et les points communs avec Badelj n’existent pas vraiment, le croate est un joueur beaucoup plus «calme» dans son jeu au contraire du polonais qui sait multiplier les courses sur tous les fronts.

Avec ce recrutement, la Fiorentina s’inscrit une nouvelle fois dans une politique sur le long terme en misant sur des joueurs à forts potentiels. Cet hiver, les florentins ont aussi recruté Rasmussen et Hamed Traorè, ce dernier avec qui Zurkowski devrait former le futur milieu de la Fiorentina. Avec déjà dans ses rangs les Chiesa, Simeone, Lafont ou encore Hancko, la Viola prépare idéalement l’avenir. Traorè, Rasmussen et donc Zurkowski arriveront cependant que cet été sous le maillot florentin puisqu’ils ont été envoyé en prêt jusqu’à la fin de saison dans leur club respectif. Il ne sera pas impossible de voir aussi des départs cet été notamment au milieu de terrain, Veretout est courtisé par de nombreux clubs. C’est pourquoi les dirigeants florentins anticipent parfaitement l’avenir avec l’arrivée de Zurkowski. Le polonais arrive donc à la Fiorentina, un club qui fait confiance aux jeunes. Tout est réuni pour que le polonais s’impose en Toscane, rendez-vous la saison prochaine pour en avoir une réponse.

Tristan Pubert

Rédacteur



Lire aussi