Avant-match : Italie-Grèce

Par Christophe Malcangi publié le 12 Oct 2019

Ce soir à 20 heures 45, le Stadio Olimpico accueille une Nazionale teintée de vert face à la Grèce. L’enjeu est une qualification anticipée pour l’Euro 2020, les azzurri sont jusqu’à présents leaders du Groupe J.

Italie

C’est avec une belle sérénité que se présentent les Azzurri depuis leur retour à Coverciano. Avec une potentielle qualification à la clef en cas de succès, la Squadra Azzurra pourrait s’offrir un très beau week-end à Rome, ainsi que les honneurs devant près de 45.000 spectateurs. Les cadres et les novices se sont succédés en conférence de presse afin de transmettre leur enthousiasme, mais aussi leur soif de continuité sportive. En milieu de semaine, c’est l’espoir Tonali qui a rejoint en grandes pompes la jeune garde de Roberto Mancini.

La jeunesse sera d’ailleurs mis en relief au Stadio Olimpico, puisqu’elle endossera un maillot ‘Third’ de couleur verte, dévoilée par la Figc et par son sponsor depuis près de cinq jours. Prétextant un clin d’oeil aux motifs de la Renaissance mais aussi à une génération en essor dans les années 50, Puma a donc annoncé la couleur… Que l’on aime, ou pas, la Figc a donc transmis le message du Renouveau, et l’opération Marketing semble faire son effet.

Grèce

La Formation Héllénique va débuter à Rome avec une certaine pression sur les épaules. Leur nouveau sélectionneur John Van’t Schip est toujours à la recherche d’une première victoire, et ce suite à un match nul plus qu’embarassant contre le Liechstenstein. Plus le droit à l’erreur, la Grèce va devoir éviter le revers avant de retrouver la Bosnie de Miralem Pjanic trois jours plus tard. En tout cas, les Helléniques ne paraissent plus insurmontables et nos favoris sur le papier devraient pouvoir se démener.

Comment se qualifier ?

En cas de victoire, la Nazionale a la possibilité d’arracher une qualification anticipée. Le succès devra se combiner à une défaite de la Finlande, à domicile, face à la Bosnie. Seconde option : un match nul de l’Arménie, actuellement troisième.

En cas d’égalité à Rome, c’est une défaite de l’Arménie contre le Liechstenstein qui offrirait un Ticket d’Or aux Azzurri. Rien de bien envisageable, puisque le Liechstenstein n’a engrangé qu’un seul point.

LA DECLARATION

Le maillot vert de la Nazionale est à l’origine de critiques alarmantes. L’ex-buteur Roberto Boninsegna ne s’est pas fait prier à travers les colonnes de TuttoSport : « Le maillot vert est un sacrilège. Les sponsors font ce qu’ils veulent, mais j’espérais que cela n’arriverait jamais. Cela me fait mal de penser que le maillot de l’Italie puisse avoir un prix. Franchement, il n’y en avait pas besoin : il y a pourtant un maillot blanc avec des chaussettes bleues, je l’ai endossé tellement de fois… »

LES COMPOSITIONS PROBABLES

ITALIE (4-3-3) : Donnarumma; D’Ambrosio, Bonucci, Acerbi, Spinazzola; Bernardeschi, Jorginho, Verratti; Chiesa, immobile, Insigne.

GRECE (4-2-3-1) : Barkas, Bakakis, Manolas, Sokratis, Tsimikas; Samaris, Bouchalakis; Fetfatzidis, Vrousai, Masouras; Koulouris.

ARBITRE: S. KARASEV (RUS).

LE DERNIER ITALIE-GRECE

Le 8 octobre 1986, les Azzurri recevaient les Grecs en amical pour une victoire 2-0 devant 45 000 spectateurs au Renato Dall’Ara. Bergomi avait alors inscrit un doublé !

Christophe Malcangi

Rédacteur référent pôle news



Lire aussi