Atalanta, les cinq matchs à retenir de la saison 2019/2020

Par Nicolas Segura publié le 30 Août 2020

Cette saison, l’Atalanta a impressionné beaucoup de monde grâce à son potentiel offensif. Son parcours en Champions League est atypique. Pour rappel, elle s’est qualifiée en huitièmes de finale malgré un seul point après quatre journées en phase de poules. Au terme d’une saison marquée par le coronavirus, la Dea peut être fière de ses prestations en Serie A et en Champions League.

5ème : Atalanta-Sassuolo (4-1)

La pandémie a interrompu le championnat pendant de longs mois. Mais malgré cela, l’attaque de l’Atalanta reste imprévisible. Lors de son premier match, elle inflige le même score que lors du match aller, grâce à un doublé de Zapata. Ce match apparaît comme un symbole de la Serie A pendant cette crise sanitaire : Sassuolo est la dernière équipe à avoir joué avant la coupure et Bergame est la ville qui en a le plus souffert. Cette rencontre marque également le début d’une série d’invincibilité post-covid, qui ne s’arrêtera que le 2 août.

4ème : Torino-Atalanta (0-7)

L’Atalanta peut marquer à tout moment. Et si elle ne dispose pas de joueurs comme Ronaldo ou Lautaro Martinez en attaque, elle a tout de même Josip Iličić, auteur d’un triplé ce soir-là. Si la Dea a inscrit plusieurs fois sept buts dans une rencontre, cette large victoire a lieu cinq jours après une défaite contre la SPAL, lanterne rouge. Ce sera finalement donc la première victoire d’une longue période d’invincibilité. D’autre part, c’est une sacrée revanche prise par les Bergamasques, battus 3-2 à l’aller.

3ème : Atalanta-Manchester City (1-1)

Après une défaite 5-1 à l’Etihad Stadium, l’Atalanta veut sauver l’honneur. Sur ce match, elle montre un tout autre visage face à un des favoris de la Champions League. En deuxième période, l’équipe de Pep Guardiola est plus qu’inquiétée et fini le match à dix. Avant et après cette quatrième journée, la Dea est en mauvaise posture dans son groupe. Heureusement, le Shakhtar et le Dinamo Zagreb n’arrivent pas à se départager lors de leur double confrontation. Ce nul 1-1 n’arrange pas les Orobici, qui doivent réaliser un sans faute lors des deux derniers matchs. Mais cette rencontre a prouvé aux supporters que les joueurs n’avaient pas abandonné et qu’ils pouvaient tenir tête face à une grande équipe.

2ème : Atalanta-Milan AC (5-0)

Face au voisin milanais mal en point, l’Atalanta fait office de favori pour ce match après une victoire 5-0 face à Parma. Grâce à ses cadres, l’Atalanta inflige une manita aux Rossoneri. Le Milan AC avait encaissé une seule fois cinq buts face aux Bergamasques, c’était en 1950. Au-delà de l’aspect historique, l’Atalanta réalise une partie parfaite de bout en bout, humiliant un faible Milan. Cette année civile 2019 se conclue de la plus belle des manières.

1er : Atalanta-Valence (4-1)

Infliger quatre buts en quarts de finale de C1, c’est normalement réservé aux cadors. Mais ce soir là, à San Siro, la petite Dea est devenue grande. Devant plus de 45 000 spectateurs, les hommes de Gasperini réalisent le plus grand exploit de l’histoire du club et la qualification est rapidement assurée. Mais cet Atalanta-Valence est considéré comme le « match zéro » de l’épidémie. Il aurait eu un rôle prépondérant dans l’explosion du nombre de cas de coronavirus en Lombardie. C’est dans ces moments-là que le football est vecteur de joie et de tristesse à posteriori.

Nicolas Segura



Lire aussi