Atalanta-Inter : l’avant-match de deux prétendants en quête de confiance

Par Michaël Magi publié le 08 Nov 2020

C’est l’un des deux gros chocs de cette 7e journée. Une Atalanta en difficulté, fessée en Ligue des Champions par Liverpool, reçoit l’Inter qui de son côté sort d’un match nul heureux contre Parma et d’une défaite qui reste honorable à Madrid. L’objectif est simple pour ces deux équipes pas encore tout à fait lancées : l’emporter pour emmagasiner de la confiance et ne pas perdre davantage de terrain sur la tête du championnat.

Le contexte

Atalanta : une défense en vrac

Après avoir commencé le championnat tambour battant, la Dea est aujourd’hui dans le dur. Et plus particulièrement sa défense qui a pris l’eau non seulement contre Liverpool, mais aussi contre le Napoli ou la Sampdoria (12 buts encaissés sur ces 3 matchs). Hélas, Gasperini devra faire face à un casse-tête en défense. Gosens ne prendra pas part à la rencontre (De Roon non plus…). Hateboer comme Romero se sont entraînés à part. Ces deux-là postulent pour être titulaires mais sont loin d’être à 100%.

Inter : la vie sans Lukaku

Si défensivement, l’Inter est loin d’avoir atteint son pic de forme, c’est aussi le jeu de l’équipe de Conte qui concentre aujourd’hui les critiques. Offensivement, sans Lukaku, l’équipe n’est pas restée muette. Après 5 matchs sans inscrire le moindre but, Lautaro a même retrouvé le chemin des filets malgré la défaite au Bernabeu. Quoiqu’il en soit, les nerazzurri, à 5 points déjà du leader, devront trouver les ressources pour s’imposer offensivement sans compter sur la présence de l’attaquant belge pendant 90 minutes (même s’il a tout fait pour être dans le groupe avant la trêve internationale).

La stat ?

32 minutes et 52 secondes. C’est le temps de possession de l’Inter en moyenne dans ce début de championnat et cela fait de l’équipe la première de ce classement spécifique. Une stat contradictoire pour une équipe qui a déjà encaissé 10 buts en 6 journées et laisse une vague impression de manque d’imagination offensive. Ce dimanche, on assistera encore à une opposition de style. L’Atalanta, jamais plus à l’aise que lorsqu’il faut faire mal dans les phases de transition, pourrait bien profiter de celle-ci. En particulier si les interistes s’enferrent dans un jeu de possession stérile.

La déclaration

Arturo Vidal arrivé lors de l’intersaison n’a pas encore trouvé son rythme de croisière avec l’Inter. Alors que l’ex-légende nerazzurra, Nicolas Berti, n’a pas hésité à pointer le manque d’apport du Chilien ainsi que son embonpoint, Vidal a tenu à rassurer sur son envie de gagner sous le maillot interiste. Tout en évoquant sa relation particulière avec Conte :

« Si je suis ici, c’est pour lui. Pour le reste, nous sommes confiants en nos capacités. On a laissé quelques points en route et il nous faut les reprendre. Le scudetto ? J’ai beaucoup gagné dans ma carrière et je suis venu ici pour continuer à le faire. Je suis convaincu que nous allons gagner quelque chose d’important. »

Les compositions probables

ATALANTA (3-4-1-2): Sportiello; Toloi, Romero, Djimsiti; Hateboer, Pasalic, Freuler, Ruggeri; Gomez; Ilicic, D. Zapata. Entraineur : Gasperini.

Indisponibles  : De Roon, Caldara, Gosens, Palomino.

Suspendus : aucun

INTER (3-4-1-2): Handanovic; Skriniar, De Vrij, Bastoni; Hakimi, Vidal, Gagliardini, Darmian; Barella; Lautaro, Perisic. Entraineur : Conte

Indisponibles : Sensi, Vecino.

Suspendus : aucun

Michaël Magi



Lire aussi